Menu
exclusif exclusif
exclusif
RECHERCHER DANS CE SITE
People, Infos, Evénements, Cocktails, Miss, Mannequins, Spectacles, Auto
Infos
Lundi 1 Août 2022


Le Préfet Jacques Billant est parti: "Je resterai un Réunionnais de coeur"



Jacques Billant a quitté l'île ce lundi 1er août "avec tristesse" après un peu plus de trois ans passés à la tête de la Préfecture de La Réunion. "La Réunion est vraiment un territoire très attachant. Je laisse un magnifique territoire au sein duquel j’ai adoré travailler" a-t-il confié avec émotion à la presse locale avant son départ pour la métropole.



Jacques Billant a reçu la presse locale dans les salons de la Préfecture pour un dernier entretien
Jacques Billant a reçu la presse locale dans les salons de la Préfecture pour un dernier entretien
"Mes premiers mots sont des mots de remerciements à vous toutes et à vous tous qui avez pris le temps de venir à ma rencontre au moment où je m’apprête à quitter La Réunion le cœur serré", c'est ainsi que Jacques Billant a introduit sa rencontre avec les journalistes qu'il a chaleureusement remerciés.

Le toujours Préfet de La Réunion jusqu'au 9 août -mais en vacances du côté de Perpignan jusqu'à la fin de cette semaine- retiendra "l'intensité de l'engagement des Réunionnais, le potentiel humain, économique, culturel et culinaire de l'île. J'ai aimé La Réunion dans son ensemble, j'ai passé trois belles années ici, même si les choses ne sont pas toujours simples pour le représentant de l'Etat".

Son passage dans l'île a été fortement marqué par la crise Covid qui a fait du Préfet un personnage hautement médiatisé. "J'ai parfois pris des décisions difficiles, mais je pense que les Réunionnais ont bien compris la situation compliquée que nous vivions. Il y a d'autres événements qui ont aussi été marquants: l'incendie du Maïdo, la convention canne, le plan de relance, la crise des transporteurs, le volcan, les alertes cycloniques, les nombreuses visites ministérielles..." 

Quand on lui demande ses plus mauvais souvenirs, Jacques Billant cite les drames humains (les décès de la Covid, les tués sur les routes, les personnes mortes lors des catastrophes climatiques), et les violences intrafamiliales, "un sujet inquiétant ici, qui a été évoqué par le président de la République Emmanuel Macron lors de son passage dans l'île en octobre 2019, puis par la Ministre Marlène Schiappa".


 

Il a trouvé les Réunionnais attachants, lui-même laissera le souvenir d'un préfet de proximité
Il a trouvé les Réunionnais attachants, lui-même laissera le souvenir d'un préfet de proximité

Le Préfet de La Réunion a évoqué "le respect et la confiance, des pierres angulaires" qui ont présidé au "travail avec tous nos partenaires au premier rang desquels les élus, les acteurs économiques, les artisans, les agriculteurs et le monde associatif. Pour ma part, j’ai essayé de servir l’État avec efficacité et humanité, avec équité et sens social, et aussi avec un regard tricolore en ma qualité de garant de l’intérêt général".

Jacques Billant avoue "avoir beaucoup apprécié sa mission à La Réunion où il a vécu une expérience hors normes. Et j’ai trouvé dès le départ et tout au long de ces 3 années des Réunionnaises et des Réunionnais particulièrement attachés à leur territoire, à son aménagement et à son développement. J’ai été impressionné par leur engagement dans la défense des intérêts de l’île. A chaque fois, ils le font avec une grande conviction".

Pendant trois ans, Jacques Billant, par choix, n'a jamais quitté La Réunion, et il a pris ses vacances ici même. Ce qui lui a permis de découvrir l'île autant que faire se peut: "Je me souviendrai de ma randonnée à Mafate par le Col des Boeufs. J'ai alors compris le message "Mafate, ça se mérite" dit-il avec le sourire. Il confie avoir apprécié le canard à la vanille et les plats péï. "J’ai toujours eu à l’esprit combien notre île avait du potentiel, je pense bien sûr à son environnement exceptionnel et à la qualité des Réunionnaises et des Réunionnais".

 

Homme de dialogue, Jacques Billant a toujours su expliquer et prendre les bonnes décisions dans la gestion des crises
Homme de dialogue, Jacques Billant a toujours su expliquer et prendre les bonnes décisions dans la gestion des crises

"Je laisse un magnifique territoire au sein duquel j’ai adoré travailler..."
"Je laisse un magnifique territoire au sein duquel j’ai adoré travailler..."

Encore une fois, il a répondu aux nombreuses questions des médias en toute transparence
Encore une fois, il a répondu aux nombreuses questions des médias en toute transparence







































Pierre. S
[  Lu 299 fois…  ]











__Publicité__