Menu
exclusif exclusif
exclusif
RECHERCHER DANS CE SITE
People, Infos, Evénements, Cocktails, Miss, Mannequins, Spectacles, Auto




Sports
Dimanche 17 Décembre 2023


UTCS de Madagascar: un Ultra-trail plein d'avenir!



Quelle belle aventure que cet Ultra Trail des Collines Sacrées (UTCS) de Madagascar! Dans les grands espaces de la région d'Anamalanga située sur les hauteurs de Tananarive, ils étaient plus de 700 coureurs et randonneurs à mouiller le maillot, en prenant plein les yeux devant les magnifiques paysages offerts par Dame Nature. Des Réunionnais y étaient, dont une Sylvaine Cussot victorieuse au classement général. Le Malgache Mamy s'est imposé chez les garçons. Run Sport y était aussi, en partenariat avec Exclusif Réunion...



L'UTCS: une vie à la campagne à découvrir absolument !
L'UTCS: une vie à la campagne à découvrir absolument !

Le millésime 2023 correspond à la 4ème édition de l'UTCS. Et il y avait du monde dans les sentiers, en train de crapahuter en courant, en trottinant ou en marchant pour boucler les 3 étapes programmées par l'Office Régional de Tourisme de Tananarive (ORTANA). 3 étapes pour les plus courageux qui avaient opté pour les 122 kilomètres de l'Ultra.

Comme Mamy, favori sur le papier et futur vainqueur de l'épreuve devant son compatriote Nelson qui lui laisse ainsi le titre après sa victoire de l'année dernière. «Après le Zembrocal à La Réunion, et ma 2ème place au Trail de Rodrigues, j'avais une belle envie de courir cet ultra trail dans mon pays... La course allait être longue, et il fallait être patient pour bien attaquer dans la dernière journée», expliquait-il à l'issue de son arrivée du Trail Avaradrano, dans le village de Akadimanga.

Son temps au général est de 11h 02' 55'', contre les 11h 21' 18'' de Nelson qui se disait déçu de sa performance «à cause d'une douleur au pied dans les derniers kilomètres. C'est la course, mais je reviendrai l'année prochaine». Jeannot est le 3ème homme de cette folle escapade, il a couru pendant 11h 22' 19''...


Ah! Les jolies foulées de Sylvaine Cussot
Ah! Les jolies foulées de Sylvaine Cussot


Sylvaine Cussot succède à Jessica Lassara

Les féminines étaient bien présentes sur les Collines Sacrées d'Analamanga et pas pour faire semblant! Une belle lutte s'est engagée entre les coureuses malgaches Angela Nirinasoa et Dina Rabesandratana et les Réunionnaises Libéra Fontaine et Sylvaine Cussot. Toutes les quatre allaient d'ailleurs nous offrir du spectacle et du suspense tout au long de ces 3 jours, car dans ce genre de course le classement peut basculer d'un moment à l'autre.

Cela a été le cas pour Libéra Fontaine qui, après sa victoire sur les 31 km de l'Ambodirano, allait baisser pavillon le lendemain. Sa blessure après une chute de vélo à La Réunion lui a valu des séquelles et elle a été contrainte à l'abandon à 10 km de l'arrivée, dans le village d'Alerobia, là où s'étaient déroulées les épreuves d'athlétisme des JIOI de Madagascar.

Sylvaine Cussot prenait le relais pour remporter cette épreuve et récidiver le lendemain dans l'ultime étape de l'Avaradrano, sur 47 km. La nuit à la belle étoile, en camping 4 étoiles semblait l'avoir regaillardie, tout comme l'ensemble des trailers.

C'est à Abohimanga que la Réunionnaise pouvait faire le «V» de la victoire, avec ce sourire qui ne la quitte jamais. Même dans les moments les plus difficiles! Sourire encore plus grand lorsqu'elle rejoint les autres Réunionnais pour danser sur un salegy enflammé et en tapant des mains. Elle avait encore du jus après ses 14h 32 minutes et 05 secondes à crapahuter à travers les sentiers et les villages.

Les sympathiques Angéla Nirinasoa et Dina  Rabesandratana ont couru respectivement en 15h 14' 43'' et 15h 37' 06'', sous les couleurs malgaches. Elles avaient toutes du bonheur dans les yeux lors de la remise des récompenses.
 


Libéra Fontaine a remporté la première étape de 31 km
Libéra Fontaine a remporté la première étape de 31 km

Des sentiers plus techniques...

«Cette course, nous l'avons voulu plus proche des standards de la discipline, c'est à dire que certaines parties du circuit ont été supprimées pour être remplacées par des sentiers plus techniques. Au lieu des 142 km de l'année dernière, nous avons cette fois-ci proposé 122 km. Le retour des participants est positif sur ce plan là. Il faut apporter des améliorations quand cela est nécessaire.

Par ailleurs nous misons beaucoup sur le développement de la randonnée, grâce notamment au soutien de nos amis de La Réunion au niveau de la formation et de la mise en place des balisages. Comme notre ami Michel Chong Fa Sheng qui est toujours présent. Et  il y a des randonneurs qui se transforment au fil du temps en trailers»
résumait Harimisa Razafinavalona, directeur de l'ORTANA. A qui toute une fine équipe à apporté son soutien et son dynamisme dans la mise en place et la réussite de l'UTCS 2023 .

 
Roland Chane


L'animateur Teg à l'arrivée, et Marlène Chane See Chu, qui a réalisé les vidéos de Runsport 974
L'animateur Teg à l'arrivée, et Marlène Chane See Chu, qui a réalisé les vidéos de Runsport 974

Sur le premier parcours de l'Ambodirano
Sur le premier parcours de l'Ambodirano

Mamy mène la course en compagnie de Jeannot Avbtraniaina
Mamy mène la course en compagnie de Jeannot Avbtraniaina

On danse le salegy avant le départ
On danse le salegy avant le départ

Départ au niveau du lac Le Carat
Départ au niveau du lac Le Carat

Et que ça saute!
Et que ça saute!

La sécurité d'abord!
La sécurité d'abord!

Nicolas Bouscaren a visiblement apprécié son parcours
Nicolas Bouscaren a visiblement apprécié son parcours

De belles foulées pour une arrivée en trombe
De belles foulées pour une arrivée en trombe

La traversée d'un village thypique de la Grande Ile
La traversée d'un village thypique de la Grande Ile

Libéra Fontaine et des zébus en spectateurs
Libéra Fontaine et des zébus en spectateurs

La traversée  des rizières : complètement dépaysant …
La traversée des rizières : complètement dépaysant …

Sylvaine Cussot : « C'est sûr, je reviendrai ! »
Sylvaine Cussot : « C'est sûr, je reviendrai ! »
Sylvaine Cussot : « C'est sûr, je reviendrai ! »

Sur son compte facebook, Sylvaine Cussot n'a pas manqué de dire combien elle a apprécié ce séjour à Madagascar, pays qu'elle découvrait pour la première fois en même temps que l'UTCS. Par facebook interposé, elle nous livre ces quelques mots : « Des adorables kinés pour nous masser, un bon repas pris dans une salle de classe et une bière locale sirotée sur un banc d'école au milieu de la cour...Je ramène un joli trophée à la maison avec cette victoire féminine, mais surtout je rentre encore plus riche de rencontres humaines. Et heureuse d'avoir enfin eu la chance de découvrir ce pays qui m'intrigue tellement depuis un moment... 

Contrairement aux idées reçues, aucune crainte à avoir sur les sentiers malgaches ! Les montagnes sont beaucoup moins fréquentées que les centre-villes et à aucun moment je ne me suis sentie en insécurité. Madagascar, on se retrouvera, c'est sûr ».
Toujours sur les réseaux sociaux, notre Zagathe Nationale adresse son petit commentaire à Sissi : « Mada un zour, Mada pour touzours. Bravo Ti Fille, et c'était sûr que tu tomberais amoureuse de cette île et de ses zhabitants ».


Franck et Madeleine ont assuré, main dans la main
Franck et Madeleine ont assuré, main dans la main

L'UTCS, c'est top et on garde le sourire quoiqu'il arrive !
L'UTCS, c'est top et on garde le sourire quoiqu'il arrive !

Une belle arrivée à Akadimanga
Une belle arrivée à Akadimanga

Chantal encourage son fils « Shaffoui »  qui passe devant la maison familiiale, à quelques centaines de mètres de l'arrivée
Chantal encourage son fils « Shaffoui » qui passe devant la maison familiiale, à quelques centaines de mètres de l'arrivée

Guide touristique Tiaray Razafimanahaky transmet à tous sa joie de vivre
Guide touristique Tiaray Razafimanahaky transmet à tous sa joie de vivre

Plusieurs dizaines de villages traversés sur les 122 km de l'UTCS
Plusieurs dizaines de villages traversés sur les 122 km de l'UTCS

Des tables de ravitaillement bien garnies
Des tables de ravitaillement bien garnies

Sous les yeux de Nazar, notre sympathique guide, Libéra Fontaine rend son dossard à une dizaine de kilomètres de l'arche d'arrivée de la 2ème étape.
Sous les yeux de Nazar, notre sympathique guide, Libéra Fontaine rend son dossard à une dizaine de kilomètres de l'arche d'arrivée de la 2ème étape.

Un bon échauffement avant de disputer 23 km
Un bon échauffement avant de disputer 23 km

Des représentants de l'Union Européenne prêst à se jeter dans la bataille
Des représentants de l'Union Européenne prêst à se jeter dans la bataille

Sylvaine Cussot, Libéra Fontaine, Nicolas Bouscaren et Marlène Chane See Chu
Sylvaine Cussot, Libéra Fontaine, Nicolas Bouscaren et Marlène Chane See Chu

Marius est un connaisseur du trail Malgache. Il nous a donné de précieux renseignements
Marius est un connaisseur du trail Malgache. Il nous a donné de précieux renseignements

Massage en plein air au bord du lac sacré Ramiangaly
Massage en plein air au bord du lac sacré Ramiangaly

Sylvaine Cussot, Lalaina de l'ORTANA et Libéra Fontaine du CAPC
Sylvaine Cussot, Lalaina de l'ORTANA et Libéra Fontaine du CAPC

Jean-Pierre Mardémoutou, 2ème dans sa catégorie des Masters
Jean-Pierre Mardémoutou, 2ème dans sa catégorie des Masters

Niri, vainqueur des 23 km, a disputé le Grand Raid a deux reprises
Niri, vainqueur des 23 km, a disputé le Grand Raid a deux reprises

Notre représentante de Run Sport avec l'équipe médicale de l'UTCS
Notre représentante de Run Sport avec l'équipe médicale de l'UTCS

Des bénévoles en forme pour accueillir les participants
Des bénévoles en forme pour accueillir les participants

Marlène Chane See Chu la vidéaste de Run Sport 974 et Jean-Jacques, le responsable des classements de la course
Marlène Chane See Chu la vidéaste de Run Sport 974 et Jean-Jacques, le responsable des classements de la course

Mamy dans l'utime étape de l'UTCS. Il viendra probablement à la Réunion au cours du premier trimestre de 2024
Mamy dans l'utime étape de l'UTCS. Il viendra probablement à la Réunion au cours du premier trimestre de 2024

Toutes fières de recevoir leurs récompenses sur le podium de la fête
Toutes fières de recevoir leurs récompenses sur le podium de la fête

Ludivine Conrie a remporté l'étape numéro 2, sur 29 km
Ludivine Conrie a remporté l'étape numéro 2, sur 29 km

Il y avait du Black Nadia dans l'air .  De quoi faire danser Lalaina et toute la délégation Réunionnaise
Il y avait du Black Nadia dans l'air . De quoi faire danser Lalaina et toute la délégation Réunionnaise


Eric Lepine : « Parcours plus conforme à un trail »
Eric Lepine : « Parcours plus conforme à un trail »
Eric Lepine :

Installé depuis de nombreuses années à Madagascar, Eric Lepine  est un passionné de trail qui profite des nombreux sentiers de la Grande Ile, avec son épouse Andréa Clemons qui partage avec lui cette même passion de crapahuter par monts et par vaux. Toux deux ont cette année choisi le parcours Vinisisaony long de  44km «  On termine 22 et 23e , 1ere V2F et 1er V2M ,chez les vieux », sur le ton de la plaisanterie. Eric nous livre ses impressions à l'issue de sa tranquille espacade. Il analyse de manière globale cet UTCS 2023 :
 

« Nous avons fait les courses de l’UTCS depuis leur création. On doit saluer le professionnalisme de l’équipe d'Ortana qui s’est vraiment investie cette année pour offrir un parcours de qualité, une qualité de service au niveau des PC, équipes médicales sur le parcours, une sécurité déployée dans la plupart des villages traversés avec un « ange gardien » , et une ambiance formidable tant au départ qu’à l’arrivée de chaque course. Bravo à eux.

La nouveauté de cette année est le premier parcours de 31 km qui consistait à supprimer la 1ere partie de 12 km trop roulante et sans grand intérêt, et finir les 10 derniers km dans les collines plutôt que de suivre la Riviere Sisaony. Je n’ai pas eu l’occasion de découvrir ce parcours, mais tous les amis m’ont confirmé que c’était beaucoup plus conforme à un trail que l’année précédente.

Ce qui m’a marqué cette année, c’était la facilité  apparente sur le meme parcours. En analysant, les années précédentes, il faisait beaucoup plus chaud et ceux qui ont couru en plus de 5 heures avaient beaucoup souffert de la chaleur et certains de déshydratation. Cette fois, l’environnement était bien plus agréable et le temps nous a gratifiés de quelques nuages sur la fin pour ne pas finir rôti comme l’année précédente ».


La formidable équipe de l'ORTANA
La formidable équipe de l'ORTANA
L'équipe de l'ORTANA :

Sous la houlette de son directeur, Harimisa  Razafinavalona, la belle équipe de l'ORTANA s'est complètement investie dans l'organisation de l'UTCS, véritable cheval de bataille dans la promotion touristique de la région d'Analamanga. Lalaina, toujours disponible et à l'écoute des participants, a supervisé la mise en place de la manifestation, et son travail de coordination s'est révélée bien efficace.

Pour la partie enregistrement et classements, il fallait compter sur Jean-Jacques, qui devait avoir l'oeil sur les départs, les arrivées, par ordinateurs interposés. Discrète, Mihoby Randriamaromiadana s'est occupée de la communication de l'évènement et elle a été réactive dans la transmission des infos à la presse. Quant à la logistique générale, c'était l'affaire de Mahefa qui avait donc en charge l'installation des matériels dédiés aux départs et aux arrivées.

« Cette équipe nous a accueillis chaleureusement et rendu notre séjour inoubliable. Dés notre arrivée à l'aéroport, on été aux petits soins...ça donne vraiment de revenir à l'UTCS l'année prochaine », dixit Michel Chong Fa Sheng, responsable de Passion Rando Réunion. Même son de cloche pour la grande majorité des participants.

 


Toutes les photos dans cet album


[  Lu 1239 fois…  ]











__Publicité__







__Publicité__