Menu
exclusif exclusif
exclusif
RECHERCHER DANS CE SITE
People, Infos, Evénements, Cocktails, Miss, Mannequins, Spectacles, Auto

Infos
Mercredi 25 Janvier 2023


Voeux à la presse d'Ericka Bareigts: "Saint-Denis concrétise sa grande transformation"



Lors de ses traditionnels voeux à la presse locale, la maire de Saint-Denis a mis l'accent sur le contexte anxiogène actuel, la volonté de son équipe de réhabiliter la ville, notamment certains quartiers, et de réaliser le TCSP Bao-Bab pour tenter de diminuer l'impact voiture.



Ericka Bareigts entourée de sa garde rapprochée: Julie Pontalba, 4ème adjointe, Monique Orphée, 6ème adjointe, Jean-François Hoareau, 1er adjoint, Brigitte Adame, 2ème adjointe, Jean-Pierre Marchau, 3ème adjoint, et Gérard Françoise, 5ème adjoint
Ericka Bareigts entourée de sa garde rapprochée: Julie Pontalba, 4ème adjointe, Monique Orphée, 6ème adjointe, Jean-François Hoareau, 1er adjoint, Brigitte Adame, 2ème adjointe, Jean-Pierre Marchau, 3ème adjoint, et Gérard Françoise, 5ème adjoint
Entourée d'une grande partie de son conseil municipal, Ericka Bareigts a réuni les représentants des médias dans le salon d'honneur de l'Ancien Hôtel de Ville, pour un discours de présentation agrémenté d'un "petit-déjeuner de presse", nous dirons plutôt d'un brunch complet. Pas de déjeuner avec carrys camarons, pintades, poissons, dessert,... comme à une certaine époque, la maire entendant "maîtriser le budget de la commune".

Au sujet des finances de la ville justement, Ericka Bareigts a confirmé quelques chiffres:
- 210 M de budget
- taux de désendettement de 4 ans (moyenne nationale 12 ans)
- dette de 970 /habitant (1 112 pour les villes identiques en France)
- dépense de 370 /habitant (264 en métropole)

"Nous dépensons plus pour en endettement moindre, notre budget est maîtrisé et nous ferons face quoi qu'il arrive" a dit la maire.

Ericka Bareigts se dit consciente de l'environnement anxiogène qui prévaut actuellement, conséquence notamment de la crise sanitaire et de la guerre en Ukraine: "Il y a l'anxiété du quotidien et du lendemain. La politique se vit dans ce contexte difficile inédit. Le changement climatique est bien réel, l'immigration va s'accentuer, il y a aussi l'effet démographique, on vit plus longtemps, les naissances continuent d'augmenter dans l'île.
Le diagnostic doit être collectif et la solidarité doit jouer à tous les niveaux pour faire face à cette transformation. Du côté de Saint-Denis, nous sommes engagés dans une grande transformation, que ce soit au niveau de la rénovation urbaine, du verdissement de la ville, et de l'amélioration des transports".

 

Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis: "La société doit muer, c'est une nécessité"...
Ericka Bareigts, maire de Saint-Denis: "La société doit muer, c'est une nécessité"...
Rénovation, réhabilitation, logements, verdissement...

"Avec ses 150 000 habitants, Saint-Denis a une densité de 1 000 habitants/km2 contre 360 habitants/km2 pour la moyenne réunionnaise. Il faut donc réhabiliter la ville pour que les résidents vivent dans des conditions acceptables, et les bailleurs sociaux ont aussi leur rôle à jouer".

La maire a cité deux gros projets en cours ou à venir:
- la rénovation urbaine concernant le Chaudron et les Calebassiers, en partenariat avec l'Etat et la Cinor, ce qui va impacter plus de 13 000 personnes
- le projet Prunel qui va réhabiliter les quartiers Vauban-Bouvet, Le Butor et le Bas de la rue Maréchal Leclerc, et qui va toucher 17 000 habitants

Pour Ericka Bareigts, "il faut agir sur le logement et l'environnement en même temps, il en va de la tranquillité et de la sécurité de tous", la maire se félicitant au passage de la baisse de 9% de la délinquance à Saint-Denis, alors qu'elle est de -3% en moyenne départementale.

"Le verdissement est un enjeu de santé publique, il faut faire en sorte que la ville respire. 3 400 arbres ont déjà été plantés, et ça va continuer. Des forêts urbaines vont être créées", citant entre autres une forêt en lieu et place de l'ancienne bibliothèque départementale (face à Cinépalmes front de mer), le square Labourdonnais qui va être transformé, les jardins partagés en bas d'immeubles ("une vraie révolution et un succès" dit-elle), et Dionyparks qui viendra combler l'énorme espace Océan. 
 

"La politique se vit dans un contexte difficile, nous devons nous adapter"...
"La politique se vit dans un contexte difficile, nous devons nous adapter"...

Bao-Bab, le nouveau transport en commun en site propre

Partant du constat que 100 000 voitures entrent dans Saint-Denis chaque jour, Ericka Bareigts et son équipe travaillent sur une diminution de l'impact voiture sur la ville: "Si on ne fait rien, dans 10 ans on sera au même point et ce sera pire, il faut donc être efficace".

Ce TCSP (transport en commun en site propre) intitulé "Bao-Bab" reliera le Bocage Sainte-Suzanne à la Caserne Lambert Saint-Denis, avec implantation de gares routières multimodales à Saine-Suzanne, Sainte-Marie, Saint-Denis, et Caserne Lambert, et de parkings. "Les usagers pourront laisser leurs voitures aux entrées de Saint-Denis, prendre le TCSP et arriver à leur destination sans passer par des embouteillages". Sauf qu'il faudra un vrai maillage de bus ou d'autres mobilités pour que chacun.e puisse arriver facilement et sans attente dans les différentes rues du centre ville.

A une époque on avait beaucoup parlé des projets tram-train Run Rail de la Région et du TAO de la Cinor, la maire de Saint-Denis estime qu'on a beaucoup attendu et que rien n'a été fait: "Quand ça se fera et si ça se fait, on avisera, il n'y a plus de temps à perdre".

Le Réunionnais, jeune ou moins jeune, attaché à sa voiture? "Il est attaché aussi à son pouvoir d'achat" répond Ericka Bareigts, "la voiture coûte cher entre le crédit, l'assurance, le carburant, les pièces détachées,... avec Bao-Bab, il aura le choix". La maire reconnaît que les bus doivent être agréables, confortables et sécurisés pour attirer les voyageurs, le parc sera donc renouvelé.

La maire a aussi rappelé que 18 millions de personnes ont emprunté les lignes Citalis en 2022, 1,3 million le téléphérique Bois-de-Nèfles/Chaudron, et que des stations de vélos électriques vont être mises en place. Le projet de téléphérique La Montagne est toujours dans les cartons.

"L'enjeu climatique n'est pas discutable, il s'agit donc d'anticiper" dit Ericka Bareigts qui a bien entendu souhaiter une bonne année à la presse locale: "L'information analysée est un outil important pour que le citoyen comprenne tous les enjeux..."


Aziz Patel

La maire de Saint-Denis devant le panneau du trajet du TCSP Baboab
La maire de Saint-Denis devant le panneau du trajet du TCSP Baboab

Ericka Bareigts se dit sereine sur l'avenir budgétaire de la commune
Ericka Bareigts se dit sereine sur l'avenir budgétaire de la commune

L'ensemble du conseil municipal présent à cette cérémonie
L'ensemble du conseil municipal présent à cette cérémonie






































Pierre. S
[  Lu 161 fois…  ]










__Publicité__