Menu
exclusif exclusif
exclusif
RECHERCHER DANS CE SITE
People, Infos, Evénements, Cocktails, Miss, Mannequins, Spectacles, Auto




Infos
Lundi 29 Janvier 2024


Voeux à la presse de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion



Comme chaque année, la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion (CCIR) a présenté ses voeux à la presse locale, l'occasion d'un point post-Belal, d'un bilan 2023 et des perspectives pas très optimistes pour 2024.



Le président Pierrick Robert et les élu.e.s de la CCIR qui étaient là pour l'occasion (photo CCIR)
Le président Pierrick Robert et les élu.e.s de la CCIR qui étaient là pour l'occasion (photo CCIR)

Les élu.e.s de la CCIR étaient relativement nombreux aux côtés de leur président Pierrick Robert pour ce rendez-vous incontournable du mois de janvier. "Cela fait 13 ans que je suis élu consulaire et c'est ma deuxième présentation de voeux à la presse en tant que président, c'est une fierté pour moi de continuer à servir et à protéger l'économie réunionnaise aux côtés de nos élus, nos services, nos partenaires et les institutions" a dit Pierrick Robert. "Le monde de l'entreprise bouge en permanence, nous devons nous adapter".

Concernant l'après-Belal, la CCIR a mis en place une cellule de crise afin de connaître l'impact du cyclone et un sondage a été effectué entre le 18 et le 22 janvier. Sur 212 entreprises qui ont répondu, 58% seulement étaient assurés pour les dommages causés. 50% ont connu des problèmes d'électricité, 45% des soucis d'eau, et 66% ont subi des dégâts matériels, estimés à 485 000 €. Somme à laquelle il faut ajouter les pertes d'exploitation d'un montant de 1 048 000 €. Plus particulièrement les secteurs de la pêche, des fruits et légumes et du BTP ont été fortement impactés selon la CCIR.
 

Pierrick Robert, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion
Pierrick Robert, président de la Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion

"2024, année de tous les dangers"

Evidemment beaucoup de chiffres ont été donnés concernant 2023, on va juste en citer quelques-uns (voir ci-dessous). "En 2023 j'avais appelé à la prudence, et même si les chiffres restent encourageants, on constate beaucoup de difficultés des entreprises: trésorerie tendue, recouvrement des dettes fiscales et sociales, hausse du coût des matières premières et du fret, délais de paiement longs, remboursement du PGE, baisse de la commande publique... "

Pour autant, le président assure que la CCIR sera aux côtés des entreprises pour les soutenir: "Notre rôle n'est pas de se résigner mais d'anticiper, de s'adapter, de remonter les difficultés des entreprises. Nous devons protéger les filières sensibles, accompagner chaque secteur (services, tourisme, BTP, transports,...), accompagner l'internationalisation de nos entreprises, structurer les circuits courts, former et préparer les futurs dirigeants. Notre politique d'hyper proximité avec les entreprises va continuer, il s'agit de diagnostiquer et d'être force de propositions". 

Pierrick Robert a confirmé que la CCIR mène un travail en commun avec la Chambre de Métiers et de l'Artisanat et la Chambre d'Agriculture. "2024 sera l'année de tous les dangers, il est de plus en plus difficile d'entreprendre, nous devons faire front commun afin de s'adapter aux mutations en cours. Et nous travaillons aussi avec la Préfecture qui s'est engagée à réunir chaque mois une cellule chargée d'examiner les problèmes rencontrés par les entreprises afin de trouver des solutions".

Lors de ces voeux à la presse, les différents chefs de services des pôles Economiqe, International, Innovation, Economie Numérique, et Formation de la CCIR ont égréné les chiffres et évoqué les projets à venir. Côté formation, un point négatif a été soulevé, le recul du nombre d'alternants qui est passé à 1 650 en 2023 contre 1 750 en 2022. "L'engagement des jeunes est une problématique sur laquelle nous travaillons".

Suite à un audit interne, la CCIR a décidé de lancer trois nouveaux services: une cellule d'appui économique, un pôle immobilier d'entreprise, et une cellule de conseils pour les transitions (écologique, numérique, ressources humaines, économiques). 

"Même si la situation économique globale est préoccupante, nous sommes toujours engagés à protéger l'économie réunionnaise. La CCIR est une passerelle dans la recherche de solutions simplifiées" a dit Pierrick Robert qui n'a pas manqué de rappeler que les différents événements organisés par la CCIR prennent de plus en plus d'ampleur et que les actions à mener sont déjà identifiées (voir-ci-dessous).

Aziz Patel
 

Les élu.e.s face à la presse (photo A.P.)
Les élu.e.s face à la presse (photo A.P.)

Des actions multiples et variées en 2024

Pôle Economique
- Mise en place du Guichet Unique dédié aux entreprises en difficulté
- Journée Entreprendre au Féminin (mai)
- Lancement d'une plateforme de référencement des professionnels de l'événementiel
- Journée de l'Innovation Entrepreneuriale

Pôle International
- Congrès Cap Business (février)
- Forum Economique de l'Océan indien (à Mayotte)
- Journée professionnelle avec les douanes
- Journée Pays - Namibie et belgique

Pôle Innovation
- Interventions pédagogiques (Esiroi, Fête de la Science,...)
- Développement des formations/prestations et modernisation des équipements laboratoire avec acquisition de matériels complémentaires

Pôle Formation
- Nouveaux secteurs de l'offre de formation: services à la personne, la fibre et la 5G, recharge de véhicules électriques, batteries, agent en déchetterie, déménageur, livraison express, organisation transports aériens et maritimes, maintenance poids lourds
- Ecole du Numérique: formation cybersécurité et marketing digital
- Création d'un parcours de formation opérationnelle orienté Entrepreneuriat
- Renforcement des opérations de sourcing des jeunes et leur accompagnement
- Déploiement d'innovations pédagogiques autour des soft skills
- Fablab innovant en lien avec les métiers du digital et du numérique

Immobilier d'entreprise
- Construction d'un entrepôt au Port
- Poursuite des acquisitions immobilières
- Lancement du projet "Domaine des Pierres" à Pierrefonds sur 4,5 hectares
"La CCIR investira 7,5 millions d'euros dans ce projet qui deviendra un écosystème pour l'économie réunionnaise" a dit Pierrick Robert. "Un projet innovant qui répondra aux attentes du monde économique et qui rayonnera dans l'Océan Indien. Le site accueillera une école de l'entrepreneuriat, un restaurant et un hôtel d'application avec des formations d'excellence. Il s'agit de prévoir pour les générations à venir".



 

Les différents responsables de services de la CCIR (photo A.P.)
Les différents responsables de services de la CCIR (photo A.P.)
Quelques chiffres

- 49 441 entreprises inscrites
- 4 551 créations d'entreprises (en baisse de 2 300 par rapport à 2022)
- 2 469 radiations contre 3 505 en 2022, un chiffre à relativiser car en 2022 il y a eu beaucoup de radiations d'office
- 1 436 formalités d'entreprises accomplies
- 40 983 contacts et conseils
- 513 conseils numérique et énergétique
- 489 entreprises accueillies au Pôle International, Innovation et Economie Numérique
- 1 650 apprenants
- 6 000 stagiaires
- 650 diplômés (taux de réussite de 78%)
- 54 départs à l'étranger sur 14 destinations pour les étudiants de l'EGC (Ecole de Gestion et de Commerce)
- 18 apprentis du Centhor en stage en métropole dans des restaurants de renom

 


Aziz Patel
[  Lu 482 fois…  ]











__Publicité__







__Publicité__