Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Lundi 3 Février 2020

Voeux d'Eric Leung, président de la CPME: "2020, année européenne"


Programmation européenne, structuration des filières par métier et pédagogie d’action, tels sont les trois chantiers prioritaires engagés par la CPME Réunion pour 2020 et présentés à la presse lors de sa cérémonie annuelle des vœux qui s’est déroulée fin janvier à Saint-Denis. "« Je formule le vœu de promouvoir la culture PME sur notre territoire, qui repose sur trois valeurs: le bien commun (notre territoire, notre île), le principe de réalité et la valeur travail» a affirmé Eric Leung, président de la CPME Réunion.


Eric Leung, président de la CPME Réunion
Eric Leung, président de la CPME Réunion
L’organisation a réaffirmé son engagement constant en faveur d’une économie de territoire, avant de marteler son positionnement en tant que syndicat d’idées, de propositions et de combats.

Eric Leung est ensuite revenu avec force détails sur les projets qui constitueront l’épine dorsale de l’action de la CPME Réunion pour 2020: le Trophée Entreprise et territoire, le dialogue social, et la redynamisation du marché de l’emploi. Pour ce qui est de la méthode, ce sera “travail” et “proximité”.

"En tant que confédération patronale interprofessionnelle, le rôle de la CPME Réunion sera en effet de rencontrer les chefs d’entreprise sur le terrain et d’encourager les TPE et PME d’un même métier à se regrouper" dit Eric Leung. "La CPME aidera les nouvelles filières à se constituer en organisations représentatives. L’objectif est triple:
- permettre aux chefs d’entreprise d’une même branche professionnelle de se connaître et se reconnaître;
- dépasser les logiques individualistes pour se concentrer ensemble sur les défis communs;
- être mieux identifiés et entendus par les décideurs ainsi que dans les instances paritaires".

Eric Leung face à ses adhérents
Eric Leung face à ses adhérents
2020, année européenne
 
2020 sera par ailleurs et avant tout une année européenne principalement en raison des négociations portant sur la programmation des fonds structurels alloués pour la période 2021-2027.

"Ces investissements, consentis à notre île au nom de la solidarité européenne en matière de développement régional, revêtent un enjeu stratégique. Il s’agit en effet de préserver la survie de nos filières économiques, de nos industries, de nos associations et, in fine, des TPE et PME qui en vivent, directement ou indirectement"

Il faut rappeler que pour la période 2014-2021, ces investissements représentaient une enveloppe globale de 2 milliards d’euros! "A l’aune du Brexit et d’une diminution du budget européen, les craintes sont grandes de voir les budgets dédiés aux régions ultrapériphériques diminuer" dit le président Leung.
"La CPME Réunion militera pour la sauvegarde des enveloppes allouées à notre territoire. Elle plaidera également en faveur d’une stabilité réglementaire..."

Eric Leung et Cédric Daly, vice-président en charge de l'artisanat à la CPME
Eric Leung et Cédric Daly, vice-président en charge de l'artisanat à la CPME
Une année à forts enjeux
 
Sur le plan local 2020 sera également une année à enjeux selon Eric Leung:
 
- A l’occasion des élections municipales, la CPME Réunion interrogera les candidats au sujet de leur programme économique. Un questionnaire de 42 questions sera envoyé à l’ensemble des candidats identifiés. L’enjeu est de sensibiliser les futurs élus à l’importance d’intégrer une vision économique cohérente à leur programme. Les maires peuvent en effet avoir un poids déterminant dans la vie des entreprises (foncier d’entreprise, politique éducative etc.).
 
- La réforme annoncée de l’octroi de mer devra se faire avant le 31 décembre. La CPME souhaite que le système actuel soit préservé mais réformé pour garantir plus de transparence, pour une meilleure participation des entreprises dans le processus de décision et en vue d’une simplification des procédures d’évolution.
 
 
- La loi «Travail» du 8 août 2016 prévoit l’application automatique dans les DOM des conventions collectives dont le champ est national. La CPME aidera les chefs d’entreprise à se structurer par métier en organisations représentatives et les soutiendra dans l’exercice de la négociation, notamment grâce à un appui méthodologique.


Proximité, le maître-mot

La CPME Réunion, qui existe depuis 50 ans, se veut être "un syndicat de proximité" et entend  continuer d’accompagner ses adhérents grâce à une offre de service pensée et adaptée aux entreprises réunionnaises. Cette “caisse à outils” baptisée “la cité des entrepreneurs” comprend notamment "une base documentaire en ligne et des séances de décryptage où les dispositifs économiques et légaux sont expliqués de vive voix aux chefs d’entreprise".

La transmission d’entreprise sera un sujet privilégié "puisqu’il s’agit, selon les projections, d’un enjeu majeur pour les entrepreneurs réunionnais dans les 10 ans à venir. Plus largement, les rencontres entre adhérents et représentants de la CPME garantissent une proximité optimale entre tous les membres de notre organisation, indépendamment de leurs activités, ou de la taille de leur entreprise. Cet esprit associatif est au cœur de l’ADN de la grande famille CPME" a dit Eric Leung en conclusion.
 


Aziz Patel
[  Lu 22 fois…  ]