Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Mercredi 23 Septembre 2020

Aéroport Roland Garros: investissements de 146 millions validés pour 2021-2024


Jacques Billant, Préfet de La Réunion, Didier Robert, président du Conseil régional de La Réunion, et Guillaume Branlat, président du Directoire de l’Aéroport Roland Garros, ont présenté le programme d’investissement 2021-2024 pour l’aéroport. Malgré la crise, 146 millions d'euros -au lieu de 160 millions d'euros prévus- ont pu être dégagés avec l'appui des partenaires de l'aéroport. La Nouvelle Aérogare Ouest devrait être mise en service mi-2024.


Didier Robert, président de la Région Réunion, Jacques Billant, Préfet de La Réunion, et Guillaume Branlat, président du Directoire de l’Aéroport Roland Garros
Didier Robert, président de la Région Réunion, Jacques Billant, Préfet de La Réunion, et Guillaume Branlat, président du Directoire de l’Aéroport Roland Garros
"Il semble paradoxal de parler investissements alors notre activité est en grande baisse depuis le début du confinement" reconnaît Guillaume Branlat, président du directoire de l’Aéroport Roland Garros, confirmant une baisse de plus de 50% du nombre de passagers et de 25% de fret pour 2020, et des pertes financières importantes.

"Nous avons tout gelé dès le 17 mars, mais après le déconfinement une réflexion a été menée avec nos partenaires, et après deux conseils de surveillance en juin et début septembre, l'aéroport étant un acteur majeur de développement de l'île, nous avons acté un nouveau programme d'investissements".

Pour 2020, l'investissement sera de 16 millions d'euros -au lieu des 36 millions prévus- pour la refonte des parkings et diverses opérations. Par ailleurs, l'Aéroport Roland Garros a réduit les dépenses non nécessaires (pas de recrutement ni de remplacement de salariés partis, optimisation du fonctionnement), ce qui a permis de réaliser une économie substantielle de 4,5 millions d'euros sur l'année.  

 

"L'aéroport est un acteur majeur de développement de l'île" dit Guillaume Branlat
"L'aéroport est un acteur majeur de développement de l'île" dit Guillaume Branlat
Guillaume Branlat confirme que le nouveau plan a reçu le soutien de l'Etat, de la Région Réunion, de la CCIR (Chambre de Commerce et d'Industrie de La Réunion) et de la Mairie de Sainte-Marie: "Initialement, nous devions investir 160 millions d'euros entre 2020 et 2024, avec 1/3 de fonds propres, 1/3 d'emprunts et 1/3 de fonds publics, nous sommes désormais à 20% de fonds propres, 30% d'emprunts et 50% d'argent public.

Nous sommes des acteurs importants de la commande publique et ne devons pas être un frein au développement économique de l'île, raison pour laquelle les actionnaires se sont engagés".   

 

Ce que confirme Jacques Billant pour qui la commande publique est créatrice d'emplois: "Ce plan à 146 millions d'euros reste un plan ambitieux, en investissant aujourd'hui, nous pensons à demain. L'Etat a accompagné l'Aéroport Roland Garros depuis le début de cette crise sanitaire: 45% des salariés étaient en activité partielle à partir de mars, 20% du personnel sont toujours en activité partielle aujourd'hui, et un accord d'entreprise permettra d'inscrire cette procédure dans la durée".   

Le Préfet a insisté sur "le rôle central" joué par l'aéroport pendant le confinement, autant pour le fret que pour les rapatriements: "Ce rôle doit être consolidé et amplifié à l'avenir" dit-il.  

 

"C'est un plan ambitieux" dit Jacques Billant
"C'est un plan ambitieux" dit Jacques Billant
"Le Préfet de La Réunion a rappelé que l'Aéroport Roland Garros a bénéficié d'un PGE (Prêt Garanti par l'Etat) de 15 millions d'euros, ainsi que d'un prêt de 20 millions d'euros via la BEI (Banque Européenne d'Investissement), soutenu par l'Etat. "Les actionnaires ont aussi renoncé à leurs dividendes cette année, ce qui représente une somme de 2,5 millions d'euros cash, et l'Etat a également apporté 3,5 millions d'euros pour 2020".

Jacques Billant estime que le plan France Relance devrait accroître les aides qui seront destinées à l'aéroport, toujours  en respectant le taux maximal d'intensité de ces aides. "On est au coeur de la territorialisation du plan de relance mis en place par le gouvernement"


Didier Robert parle de "cohérence de l'action publique" pour ce dossier Aéroport Roland Garros, rappelant que le financement des infrastructures de notre île avait été acté dans les Accords de Matignon de 2010, concernant notamment la NRL, les transports en commun et la modernisation de l'aéroport. "L'Aéroport Roland Garros est un acteur majeur dans l'Océan Indien, tout comme l'est Port Réunion, et je n'oublie pas l'aéroport de Pierrefonds".

 

"Sur ce dossier, il y a une vraie cohérence de l'action publique " dit Didier Robert
"Sur ce dossier, il y a une vraie cohérence de l'action publique " dit Didier Robert
"Nous allons mobiliser 70 millions d'euros de fonds européens (FEDER), et dans le plan de relance pour lequel La Réunion devrait bénéficier d'une enveloppe entre 300 et 400 millions d'euros, les arbitrages sont en cours, 20 millions d'euros au moins seront attribués à Roland Garros" explique Didier Robert.  

Le président de la Région a évoqué également deux projets phares autour de l'aéroport:
la zone d'activité aéroportuaire Pierre Lagourgue où 11 nouvelles entreprises vont s'installer prochainement sur une superficie de 9 ha. "Un appel à manifestation va être lancé pour les 8 ha restants" dit Didier Robert
- le RunRail pour lequel l'appel d'offres a été lancé (NDLR: voir notre récent article sur le sujet)

 

Des travaux sont en cours côté parkings...
Des travaux sont en cours côté parkings...
Guillaume Branlat précise que le permis de construire de la Nouvelle Aérogare Ouest a été accordé début septembre: "Il n'y a plus frein réglementaire les travaux seront lancés mi-2021, ils se termineront mi-2023 pour une mise en service mi-2024 après toutes les mises en conformité. Notre projet comporte une ambition très forte en terme de développement durable (bioclimatique, réduction d'énergie, ...), une aérogare en avance sur son temps"... 

Covid-19
a considérablement ralenti l'activité aéroportuaire, et pour l'instant, personne ne voit le bout du tunnel, les liaisons Océan Indien n'ayant pas repris, ni celles vers l'Asie. Tant que l'épidémie perdure, rien ne pourra plus être comme avant. Le président du directoire estime qu'il faudra au minimum quatre ans avant que l'aéroport ne retrouve son chiffre d'affaires de 2019.

Pendant ces quatre ans, les travaux peuvent se poursuivre malgré tout, et cette anticipation permettra certainement à Roland Garros d'être fin prêt en 2024 pour accueillir des passagers en très grand nombre... Comme dit le Préfet, il s'agit de "penser demain"...

Aziz Patel 

 

Les travaux de construction de l'aérogare débutent en 2021
Les travaux de construction de l'aérogare débutent en 2021

Aziz Patel
[  Lu 126 fois…  ]