Menu
exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Dimanche 13 Octobre 2019

Air Austral commande trois avions moyen courrier à Airbus: partenariat acté


Moment solennel ce samedi à l’hôtel Lux Saint-Gilles avec la signature de la commande par Air Austral de 3 Airbus A220-300, avion de moyen courier, qui seront livrés fin 2020 et début 2021. Les prémices d’un mariage longue durée? Explications.


La photo de famille
La photo de famille
En marge de la 49ème assemblée générale de l’AASA (Airlines Association of Southern Africa) qui s’est tenue vendredi à Saint-Gilles-les-Bains, l’occasion était belle pour Air Austral et Airbus d’officialiser leur accord sur l’acquisition de trois nouveaux avions. Le premier appareil sera livré en novembre 2020, le deuxième suivra en décembre, et le dernier est prévu pour mars 2021.
 
L’A220-300 est un avion de nouvelle génération (voir ci-dessous), conçu par le constructeur canadien Bombardier, Air Austral sera la première compagnie française à l’exploiter, Air France ayant effectué une commande de 60 avions en juillet mais sera livrée après la compagnie réunionnaise.
 
C’était donc jour de fête pour Air Austral samedi à l’occasion de la signature de cet accord en présence de Didier Robert, président de la Région et président de la Sematra, principal actionnaire d’Air Austral. Marie-Joseph Malé, président directeur général Air Austral, et Christopher Buckley, Executive Vice President  Commercial d’Airbus, ont donc validé la commande, en présence de Kimon Sotiropoulos, Senior Vice President, Central and Northern Europe, Russia & Central Asia.

Le premier A220-300 aux couleurs d'Air Austral, arrive dans un an, en novembre 2020
Le premier A220-300 aux couleurs d'Air Austral, arrive dans un an, en novembre 2020
Cette commande s’inscrit dans le cadre du renouvellement de la flotte moyen et court courrier d’Air Austral et permettra de remplacer progressivement les 2 Boeing 737-800NG et l’ATR 72-500. Ces appareils seront donc livrés à partir de novembre 2020. «L’arrivée de ces nouveaux avions marque une collaboration nouvelle entre Air Austral et le constructeur Airbus» dit Air Austral qui doit renouveler sa flotte long-courrier en 2023, et Christopher Buckley l’a dit: «Nous comptons bien ne pas vendre que 3 appareils à Air Austral!» lorgnant sur le long courrier…
 
Il faut savoir qu’Air Austral avait fait une avance de 40 millions de dollars (environ 36 millions d’euros) à Airbus en 2011 dans l’optique d’acquérir un A380, le projet a avorté et la somme n’a pas été remboursée. Selon une source bien informée de la compagnie, Airbus a donc accepté de déduire environ la moitié de la somme sur l’acquisition de ces 3 Airbus, ce qui n'est pas négligeable, l’autre partie serait déduite lors de l’achat de nouveaux avions long courrier. «Une solution win-win» a dit un Christopher Buckley très heureux d’admirer le coucher de soleil du côté de Saint-Gilles plutôt que le mauvais temps qui règne à Toulouse, siège d’Airbus.

Signature d'une commande de près de 180 millions d'euros (prix catalogue, on ne connaît pas le tarif accordé à Air Austral)...
Signature d'une commande de près de 180 millions d'euros (prix catalogue, on ne connaît pas le tarif accordé à Air Austral)...
«Pour une compagnie aérienne, la commande de nouveaux avions est un moment émouvant» a dit Marie-Joseph Malé, «ces trois avions représentent 30% de notre flotte, il y a eu, en interne, un consensus fort pour l’A220, un appareil efficient, économe, innovant. Il s’agit de se projeter vers l’avenir, nous aurons une flotte homogène, nous améliorerons ainsi notre capacité, diminuerons nos coûts de maintenance, nous pourrons augmenter nos fréquences vers certaines destinations, et nos passagers bénéficieront d’un avion dernière génération».
 
Le PDG d’Air Austral, qui assure que le bilan financier de sa compagnie sera à l’équilibre cette année après les pertes de 2018, ne préfère pas parler de nouvelles destinations pour l’instant: «Nous entendons renforcer notre desserte de Mayotte et de Madagascar, passer de 3 à 5 fréquences vers Johannesburg, et nous verrons ensuite s’il est judicieux d’ouvrir de nouvelles lignes, vers Le Cap ou Bombay par exemple», précisant aussi que des discussions étaient aussi en cours pour des commandes du côté d’Air Madagascar dont Air Austral détient 49% du capital.

Marie-Joseph Malé et Christopher Burckley, tout sourires
Marie-Joseph Malé et Christopher Burckley, tout sourires
Didier Robert, arrivé dans l’île le matin même, s’est dit «heureux de partager ce moment important»: «Air Austral est une compagnie ambitieuse pour laquelle il s’agit de développer les liaisons du grand régional Sud/Sud, vers l'Afrique et l'Asie notamment. Nous envisageons également la mise en place d’un simulateur dans notre île au second semestre 2020, qui profitera à l’ensemble de l’Océan Indien».
 
En ce qui concerne le montant de l’investissement, Marie-Joseph Malé renvoie au prix catalogue qui est de 71 millions de dollars (environ 65 millions d’euros) pour un A220-300, les négociations pour un meilleur tarif entre Air Austral et Airbus restant “confidentielles”… Nous n’en saurons pas plus hormis le fait que le financement se fait par une banque canadienne et un partenaire sud-africain.
 

Après la cérémonie de signature de la commande, un grand dîner a réuni l’ensemble des invités de l’AASA en plein air, devant l’entrée du Lux. Christopher Buckley a dû apprécier, ce n’est pas à Toulouse en cette période que cela aurait pu se faire… 
 
Aziz Patel

Didier Robert, président de la Région et de la Sematra, Marie-Joseph Malé, président directeur général Air Austral, Kimon Sotiropoulos, Senior Vice President, Central and Northern Europe, Russia & Central Asia, et Christopher Buckley, Executive Vice President Commercial d’Airbus
Didier Robert, président de la Région et de la Sematra, Marie-Joseph Malé, président directeur général Air Austral, Kimon Sotiropoulos, Senior Vice President, Central and Northern Europe, Russia & Central Asia, et Christopher Buckley, Executive Vice President Commercial d’Airbus
L’A220-300, chiffres et caractéristiques
 
- Avion de catégorie intermédiaire d’une capacité de 132 sièges bi-classe (12 Confort et 120 Loisirs), avec un rayon d’action de 2 300 miles (environ 6 300 km), il est parfaitement adapté aux besoins de la compagnie. Il permet entre autre à Air Austral d’envisager le renforcement de ses dessertes régionales et le déploiement de son réseau.
 
- Plafond plus haut, sièges plus larges en classe Loisirs, couloir plus large, hublots panoramiques, cabine plus silencieuse, toilettes disposant d'une meilleure accessibilité pour les passagers à mobilité réduite
 
- Cet avion conjugue des caractéristiques aérodynamiques avancées, des matériaux innovants ainsi que des technologies et des moteurs de nouvelle génération. 
Ensemble, ces caractéristiques se traduisent par une efficacité énergique inégalée : 

- Réduction de 20 % de la consommation de carburant par siège par rapport aux appareils de la génération précédente

- Réduction de 13 % des coûts par siège par rapport aux appareils concurrents
 
Commandes et livraisons:
  • 525 commandes historiques émanant de 20 clients 

  • 90 appareils livrés à 6 opérateurs (SWISS, airBaltic, Korean Air, Delta Air Lines, Air 
Tanzania et EgyptAir)
  •  435 appareils en commande à fin septembre 2019
  • 21 livraisons au premier semestre 2019; 33 livraisons en 2019 jusqu’à ce jour 


Un avion plus moderne à tous points de vue
Un avion plus moderne à tous points de vue

Le dîner de l'AASA a eu lieu devant l'entrée de l'hôtel...
Le dîner de l'AASA a eu lieu devant l'entrée de l'hôtel...

Aziz Patel
[  Lu 238 fois…  ]






Infos | People | Evénements | Soirées en boîte | Filles de la semaine | Miss | Sports | Portrait | Edito | Autos | Cocktails