Menu
exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Artistes
Dimanche 12 Janvier 2020

Exposition: “L’origine du monde” vu par Belly, qui milite contre les féminicides


C’est au G à Saint-Pierre qu’en décembre dernier nous avions pu voir cette exposition plutôt atypique, interdite aux moins de 16 ans, le sexe y occupant une certaine place, réalisée par Belly, artiste réunionnaise de 27 ans qui a mis en avant 33 mâtriarches issues de son imagination prolifique. Un combat contre les violences faites aux femmes. Explications.


Belly, illustratrice, devant deux de ses oeuvres
Belly, illustratrice, devant deux de ses oeuvres
L’humanité aurait-elle connu un avenir différent si Dieue avait été une femme et si elle avait été noire?: telle est la question posée par Belly et qui donne déjà la perspective de l’idéologie développée par l’illustratrice.  
«Il s'agit de mettre en lumière les inégalités genrées (entre homme et femme) en recréant un monde matriarcal où les femmes forgent l'Histoire et les hommes se soumettent» dit Belly. «Cet effet miroir permet de souligner ces inégalités et violences vis-à-vis des femmes, si anciennes et ancrées, qu'elles se cachent dans notre quotidien et fondent les piliers de notre histoire».
 
Si elle pouvait refaire le monde, Belly aurait mis les femmes au pouvoir. «Pourquoi dit on «les Hommes» pour qualifier la race humaine et non «les Femmes»?» interroge-t-elle. «Pourquoi dit-on «ils » pour nommer un groupe composé de 24 femmes et un homme? Pourquoi 149 femmes -soit 29 de plus qu’en 2018- sont-elles mortes sous les coups de leur compagnon ou ex compagnon en France en 2019?»

Selon Belly, une très jolie femme soit dit en passant, les réponses à ces questions trouvent naissance au même endroit, au cœur de l’Histoire, commune à nous tous. Mais également au cœur des «histoires» que nous transmettons depuis la nuit des temps: «Aujourd’hui encore, ces clichés et lois nous définissent» regrette l’artiste.

Chaque tableau est synonyme d'un message, et un texte se situe à côté...
Chaque tableau est synonyme d'un message, et un texte se situe à côté...
Dessinatrice, autrice, professeure
 
Après son Bac obtenu au Lycée Ambroise Vollard de Saint-Pierre, Belly a été diplômée de l’Ecole de Recherche Graphique (ERG) de Bruxelles avant d’intégrer l’ESA (Ecole Supérieure d’Art) du Port. Aujourd’hui, elle donne des cours de dessin qu’elle reprend d’ailleurs à partir du 1er février à Arts et Toiles au Port. Elle a aussi écrit deux livres, et à travers les dessins, elle continue à philosopher sur les thèmes qui lui sont chers: les inégalités homme-femme, la théorie des genres, le sexe,…
 

«Mais que ce serait il passé si Zeus avait été une femme? Si Medusa avait été défendu lorsque Poséidon la viola? Si Adam avait été à l’origine de la tentation et non Eve? Si Eve n’avait pas souhaité être mère? Aurions-nous aujourd’hui un rapport différent à l’enfantement?
Avons-nous déjà parlé de Lilith, la première femme d’Adam qui s’est rebellée contre son autorité mais aussi contre celle de Dieu? Pourquoi avons-nous une image d’elle satanique, alors qu’il s’agit simplement d’une femme qui refuse un rapport sexuel forcé? Les inégalités auraient-elles été différentes aujourd’hui, si chaque jour on nous avait répété que les femmes sont par nature plus fortes que les hommes?
» telles sont les questions posées par Belly et ce n’est pas fini...
 
«Dieu, Jésus, Satan, Judas, César, Napoléon, Picasso, Damso, Christiano Ronaldo, la liste est longue. Leur point commun? Les uns ont bâti nos croyances, les autres ont forgé notre Histoire. Des hommes. Des patriarches. Que serait-il advenu de notre civilisation s’ils avaient été femmes?» 

Les femmes au pouvoir, cela aurait changé beaucoup de choses selon Belly
Les femmes au pouvoir, cela aurait changé beaucoup de choses selon Belly
Un combat contre les féminicides et les agressions sexuelles
 
L’ensemble de ces 33 mâtriarches entend renverser les piliers de notre société occidentale. Selon Belly, ensemble, elles ont construit de nouveaux fondements de l’humanité, où la femme domine et l’homme se soumet… Deux hommes sont toutefois présents au sein de cette expo, dont un certain Simon Veil qui mène un combat pour l’émancipation des hommes ! Le monde à l'envers en quelque sorte...
 
Mais si les femmes avaient eu le pouvoir dès l’origine, n’auraient-elles pas abusé de cette domination comme l’ont fait et continuent à le faire les hommes? «Vous avez raison il y aurait peut-être les mêmes inégalités» répond Belly, «le principe de cette expo est de permettre à chacun de se mettre à la place de l’autre»…
 
Après avoir lu cet article et vu les photos, beaucoup regretteront de ne pas avoir vu l'expo "L'origine du monde". Elle devrait être renouvelée à deux reprises cette année, Exclusif Réunion vous informera en temps utile.
 
A l’heure où les féminicides sont en constante augmentation hélas, le message de Belly sonne comme un appel fort à la mobilisation contre ce fléau. Un jour prochain, n’en doutons pas, les femmes prendront le pouvoir, car elles sont inéluctablement l’avenir de l’homme…
 
A.P.
Photos Roland Chane

Contre les violences faites aux femmes...
Contre les violences faites aux femmes...

De très belles illustrations à découvrir lors d'une prochaine expo en 2020
De très belles illustrations à découvrir lors d'une prochaine expo en 2020

"Si Adam avait été à l’origine de la tentation et non Eve?" demande Belly
"Si Adam avait été à l’origine de la tentation et non Eve?" demande Belly


Belly -comme belle, et elle l'est- est une artiste engagée...
Belly -comme belle, et elle l'est- est une artiste engagée...


Deux hommes seulement, dont un certain Simon Veil,  parmi les tableaux de Belly...
Deux hommes seulement, dont un certain Simon Veil, parmi les tableaux de Belly...


Aziz Patel
[  Lu 213 fois…  ]