Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Mercredi 1 Juillet 2020

Haut débit: le câble optique Metiss opérationnel en septembre


Avec quelques semaines de retard, le câble optique sous-marin Metiss a touché terre dans notre île, dans la commune du Port après une traversée de 3 000 km avec le navire Teliri à partir de l'Afrique du Sud. Objectif principal: sécuriser les réseaux internet dans l'Océan Indien.


Yves Gauvin, directeur général adjoint SFR Réunion, Armand Sato, directeur technique Océan Indien Canal+ Télécom, Olivier Hoarau, maire du Port, Abdéali Goulamaly, et Xavier Hermesse, directeur général Zéop
Yves Gauvin, directeur général adjoint SFR Réunion, Armand Sato, directeur technique Océan Indien Canal+ Télécom, Olivier Hoarau, maire du Port, Abdéali Goulamaly, et Xavier Hermesse, directeur général Zéop
Près de 5 ans de travail depuis octobre 2015, 50 millions d'euros d'investissement, câble de 3 cm de diamètre, débit de 24 tétrabits: voilà pour les chiffres concernant ce câble qui sera 24 fois plus puissant que les câbles actuels, Safe, datant de 2001, et Lion, lancé en 2009. La durée de vie d'un câble optique étant en général de 25 ans, Safe devrait être obsolète en 2026, Metiss a donc encore de belles années à vivre pour mieux connecter les usagers.

"C'est un beau projet régional porté par la COI (Commission de l'Océan Indien), un bel exemple de coopération régionale" dit Xavier Hermesse, président du consortium Metiss et directeur général de Zeop, "La Réunion, Maurice et Madagascar sont reliés directement à Durban en Afrique du Sud, ce câble nous confère plus d'autonomie par rapport aux câbles existants et parfois saturés", le but étant aussi d'être moins dépendant d'Orange qui a investi dans Safe et Lion.


Les trois opérateurs réunionnais liés à Métiss: Yves Gauvin, directeur général adjoint SFR Réunion, Armand Sato, directeur technique Océan Indien Canal+ Télécom, et Xavier Hermesse, directeur général Zéop
Les trois opérateurs réunionnais liés à Métiss: Yves Gauvin, directeur général adjoint SFR Réunion, Armand Sato, directeur technique Océan Indien Canal+ Télécom, et Xavier Hermesse, directeur général Zéop
On se souvient qu'il n'y a pas si longtemps l'un des câbles actuels était endommagé et cela a considérablement perturbé les usages d'internet dans l'île. SFR, Canal+ Télécom et Zeop à La Réunion, Emtel à Maurice,  Telma à Madagascar (Telco ici) sont les opérateurs qui se sont associés dans ce projet: "Tous les opérateurs de l'Océan Indien étaient conviés, pas tous sont venus" précise Xavier Hermesse.

Face à la demande de bande passante de plus en plus forte, Metiss entend apporter sécurité et fluidité. Malgré tout, il ne faut pas s'attendre à avoir les débits qu'on peut trouver en Europe, et lors de la mise en service de ce nouveau câble en septembre, l'usager ne verra pas beaucoup de différence, mais le consortium voit plus loin: "Aujourd'hui 80% des contenus viennent de Paris. Johannesburg en Afrique du Sud est entrain de venir un gros hub du web dans l'hémisphère Sud, à terme on pourra donc être connecté plus rapidement avec les contenus pris directement en Afrique du Sud. Et le temps de réponse sera plus rapide" dit Xavier Hermesse.

 

Le bateau Téléri qui tire le câble optique dans l'Océan Indien
Le bateau Téléri qui tire le câble optique dans l'Océan Indien
"Metiss est un excellent exemple de coopération entre concurrents" a dit Armand Sato, directeur technique Océan Indien pour Canal+ Télécom, "aujourd'hui, 80% des foyers réunionnais sont éligibles à la fibre, ce câble va répondre aux besoins de plus en plus grands".

Yves Gauvin, directeur général adjoint de SFR Réunion, est aussi très satisfait de cette avancée technologique: "On est fier de ce qu'on fait, c'est pour le bien commun"...

Olivier Hoarau, maire du Port, état présent lors de l'arrivée du câble Metiss dans sa commune: "Je tiens à remercier la Préfecture, la DEAL, les services de la ville, et les opérateurs réunionnais pour ce projet important pour notre île. Beaucoup d'énergies ont été déployées, La Réunion sera mieux fibrée et cela est une très bonne nouvelle autant pour nos entreprises qui seront plus compétitives, que pour les particuliers qui seront mieux connectés avec le monde".

Une fois le câble tiré du bateau, il a été relié à la station d'atterrissement, situé dans la cour de l'entreprise Mauvilac du Port, entreprise de la famille Goulamaly, impliqué dans Metiss via Zeop. Le bateau est reparti afin d'emmener le câble à Maurice, puis à Madagascar avant de rejoindre l'Afrique du Sud pour que la boucle soit bouclée. En septembre Métiss sera mis en service, et déjà le consortium lorgne vers l'Asie avec un nouveau câble, Metiss 2

 Aziz Patel
Photos Marcelino Aumord

 
 

Le câble arrive sur terre...
Le câble arrive sur terre...

Le câble est tiré par un engin...
Le câble est tiré par un engin...




Xavier Hermesse, président du consortium Métiss
Xavier Hermesse, président du consortium Métiss

Eric Lefèvre, directeur de mission à SubC@SE, a supervisé les travaux
Eric Lefèvre, directeur de mission à SubC@SE, a supervisé les travaux

Abdéali Goulamaly, fondateur du groupe Océinde et de Zéop, aux côtés de sa fille Azmina et de son épouse
Abdéali Goulamaly, fondateur du groupe Océinde et de Zéop, aux côtés de sa fille Azmina et de son épouse

Xavier Hermesse et Olivier Hoarau, maire du Port
Xavier Hermesse et Olivier Hoarau, maire du Port

Yves Gauvin, directeur général adjoint SFR Réunion, et Armand Sato, directeur technique Océan Indien Canal+ Télécom
Yves Gauvin, directeur général adjoint SFR Réunion, et Armand Sato, directeur technique Océan Indien Canal+ Télécom

Abdéali Goulamaly et Xavier Hermesse
Abdéali Goulamaly et Xavier Hermesse

Olivier Hoarau et Abdéali Goulamaly
Olivier Hoarau et Abdéali Goulamaly

Madame Goulamaly, Hassim Onian, Abdéali Goulamaly et Azmina Goulamaly
Madame Goulamaly, Hassim Onian, Abdéali Goulamaly et Azmina Goulamaly






















Aziz Patel
[  Lu 320 fois…  ]