Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Mercredi 15 Juillet 2020

Jacques Picard est décédé: l'ancien guide de la Fournaise ne viendra plus au Trail du Volcan


Souvenez-vous, Jacques Picard avait accepté avec gentillesse d'être le parrain du Trail du Volcan: présenté aux coureurs, il a donné le départ de la course, puis participé à la remise des récompenses. L'ancien gardien du gîte et guide du Piton de la Fournaise était ainsi venu partager un moment avec les acteurs de cette épreuve justement dédiée aux anciens guides...


L'hommage de la Cité du Volcan
L'hommage de la Cité du Volcan
«Sur les traces des anciens guides du volcan». A travers ce message, les organisateurs du trail avaient au préalable exprimé leur désir de rendre hommage à ces pionniers du Piton de la Fournaise.

Dans le vent, sous la pluie, de jour comme de nuit et avec plein de kilos sur le dos, ces hommes ont contribué à la découverte et à la promotion de ce site qui est aujourd'hui la référence touristique de notre île intense. Il a fallu des années avant de voir la construction du gîte que le conquérant Jacques Picard, le «dernier des Mohicans», a fini par occuper pendant 40 ans.

Au départ dans des conditions précaires, sans électricité et coupé du monde pendant les cyclones. Pour se ravitailler, il faisait l'aller-retour à pied entre le gîte et la village de la Plaine des Cafres, à raison de deux rotations hebdomadaires. On raconte même qu'il avait , sur son dos, «trimbaler» une armoire entre le 27ème km et le gîte pour meubler les lieux! 

Mais Jacques Picard qui était tombé amoureux du volcan est resté fidèle au poste, aux côtés de sa femme, là-haut à plus de 1500 mètres d'altitude, à écouter le grondement de la terre. Il était aux premières loges lorsque le feu montait vers le ciel... Des souvenirs, il en avait plein la tête, mais aujourd'hui il nous a quitté et ne pourra plus nous raconter...
 
 

A l’époque où Jacques Picard était responsable du gîte du volcan
A l’époque où Jacques Picard était responsable du gîte du volcan

700 coureurs ont marché sur ses traces


En ce 1er mai 2015, Jacques Picard a été présenté sur le podium des Grands Kiosques, lors du briefing d'avant-course. Son ami Sully Damour était à ses côtés. D'ailleurs ce même Sully Damour -qui avait tracé le parcours- avait été le chercher chez lui pour l'emmener rencontrer les quelques 700 traileurs prêts à «marcher sur ses traces».

Emprunter ces sentiers qu'il connaît comme sa poche, et d'une certaine manière, lui rendre hommage, ainsi qu'à ses anciens compagnons de route... Jacques Picard n'a pas fait de grande déclaration mais n'a pas oublié de souhaiter bonne route aux coureurs. Un pistolet à la main, il a donné le départ et a attendu que les finishers du jour reviennent aux Grands Kiosques pour la traditionnelle remise des récompenses.

Il était ému, a salué les jolies Miss invitées à la manifestation et félicité tout le monde, dans la simplicité et la discrétion qui le caractérisent. Jacques Picard est décédé le mercredi 8 juillet dernier, il avait 80 ans.

Le Comité d'Organisation du Trail du Volcan, le président de Réunion-Sport, la présidente du Club d'Athlétisme de la Plaine des Cafres adressent leurs sincères condoléances à la famille de ce «grand homme du Piton de la Fournaise», et demandent aux traileurs d'avoir une pensée pour celui qui figurent parmi ceux qui leur ont tracé «la voie à suivre»...
 
Roland Chane

Ici interviewé par Jérôme Désiré à l’arrivée de la course au Pas de Bellecombe
Ici interviewé par Jérôme Désiré à l’arrivée de la course au Pas de Bellecombe

L'hommage de la Cité du Volcan 

«C’est avec une grande tristesse que nous disons au revoir à notre cher Gardien Volcan, Jacques PICARD, qui nous a quitté le 8 juillet 2020, à l’âge de 80 ans. Il fut le responsable du gîte du Volcan de 1962 à 2000, cette figure emblématique de la Plaine des Cafres a accueilli, guidé et informé, durant près de 40 ans, des milliers de Réunionnais et de touristes, qu'ils soient simples particuliers, préfets ou personnalités en tous genres, telles que les célèbres volcanologues Haroun Tazieff , Maurice et Katia Kraft.
Nous adressons nos plus sincères condoléances à sa famille».
 
 

Tout ému, il s’est dirigé vers la ligne de départ pour «libérer» quelques 700 traileurs...
Tout ému, il s’est dirigé vers la ligne de départ pour «libérer» quelques 700 traileurs...

Sur la route du volcan, «la Ravine Saucisson» par Enis Rockel

«Lorsque les guides disaient aux touristes tout ce qu’il fallait emporter comme matériel et victuailles, souvent ils trouvaient la liste un peu exagérée et en apportaient beaucoup moins. Mais, au bout de la longue marche, lorsque la nuit arrivait et qu’il faisait froid, les guides devaient sacrifier une partie de leurs propres rations pour que les randonneurs imprudents puissent manger à leur faim. 
C’est ainsi qu’un jour, deux porteurs indélicats avaient trouvé dans un sac, peu avant d’arriver au gîte, un magnifique saucisson ! Ils avaient une faim de loup... alors, ils l’ont tout simplement mangé. Le soir au dîner, lorsque le propriétaire dudit sac s’enquiert du saucisson, point de saucisson ! Alors il interroge à la cantonade: «Qui a subtilisé mon saucisson?» 
Et les porteurs de répondre: «… Eh bien, monsieur, sous la pluie, à cause du chemin glissant, le sac est tombé; il s’est ouvert et alors le saucisson a filé à l’anglaise pour dévaler la pente dans les flots du torrent». Ventre bredouille et saucissonneur régalé de sarcasmes, puis affaire close ! À partir de ce jour, dit-on, porteurs et guides, détenteurs du secret, ont baptisé la ravine en question: «Ravine Saucisson»...

 

Une belle photo-souvenir de l’ancien gardien du volcan avec les gagnants et les officiels du Trail du Volcan
Une belle photo-souvenir de l’ancien gardien du volcan avec les gagnants et les officiels du Trail du Volcan

Il a félicité les meilleurs coureurs de l’épreuve
Il a félicité les meilleurs coureurs de l’épreuve

La Plaine des Sables qu’il a parcouru en long et en large... Il connaissait les lieux comme sa poche!
La Plaine des Sables qu’il a parcouru en long et en large... Il connaissait les lieux comme sa poche!

Jacques Picard avait donné le départ du Trail du Volcan 2015 en tant que parrain de la manifestation
Jacques Picard avait donné le départ du Trail du Volcan 2015 en tant que parrain de la manifestation

Fernand Payet, Jacques Picard, Sully Damour et Roland Chane See Chu
Fernand Payet, Jacques Picard, Sully Damour et Roland Chane See Chu



































[  Lu 305 fois…  ]