Menu
Infos
Mardi 29 Janvier 2019

L'Ecocité Ouest devient GIP Ecocité de La Réunion


Afin de répondre à l’ampleur des enjeux et à l’ambition que représente la démarche, l’État, le Territoire de la Côte Ouest, le Conseil régional, le Conseil départemental et les communes de La Possession, Le Port et Saint-Paul, ont souhaité s’unir en créant un outil commun de pilotage: le «GIP Écocité La Réunion».


Les membres du GIP Ecocité La Réunion: Olivier Hoarau (Le Port), Guy St Alme (Saint-Paul), Cyrille Melchior (Conseil Départemental), Joseph Sinimalé (TCO), Benoît Herlemont (Etat), Vanessa Miranville (La Possession) et Dominique Fournel (Conseil Régional)
Les membres du GIP Ecocité La Réunion: Olivier Hoarau (Le Port), Guy St Alme (Saint-Paul), Cyrille Melchior (Conseil Départemental), Joseph Sinimalé (TCO), Benoît Herlemont (Etat), Vanessa Miranville (La Possession) et Dominique Fournel (Conseil Régional)
Un moment historique pour le territoire, marquant le franchissement d’une nouvelle étape du développement de l’Ecocité du Territoire de la Côte Ouest qui devient aujourd’hui Ecocité de La Réunion.
 
Le Groupement d’Intérêt Public Ecocité La Réunion associe au sein d’une nouvelle structure publique les collectivités et l’Etat en vue de renforcer le pilotage de la démarche, de mutualiser les moyens et de co-construire la feuille de route des principaux acteurs, financeurs et maîtres d’ouvrage.

L’envergure inédite du projet et l’ampleur des enjeux pour l’Ouest et pour La Réunion impliquent en effet de changer d’échelle et d’innover en matière de gouvernance. L’intérêt régional, et même national, est affirmé par la création de cet outil, ainsi que la volonté des acteurs d’œuvrer ensemble pour rentrer dans une phase opérationnelle de la démarche.

En effet, le GIP Écocité La Réunion a vocation ainsi, dès 2019 à:
- engager une phase de concertation publique avec l’ensemble des acteurs du territoire sur la ville durable réunionnaise et les principaux projets de l’Ecocité

- actualiser le plan-guide de l’Écocité de 2015

- contractualiser les opérations contribuant au développement urbain durable du territoire et leurs modalités de réalisation (objectifs, planning, plan de financement) sur les 5 à 10 ans à venir

- réaliser les dossiers réglementaires préalables à l’aménagement de Cambaie Omega, la maîtrise foncière étant en cours d’achèvement
 
 
Chaque membre du GIP Ecocité La Réunion contribue au financement et prend part au fonctionnement de la structure, respectant la répartition suivante: État (35%), Territoire de la Côte Ouest (22,5%), Conseil régional de La Réunion (15%), Conseil départemental de La Réunion (12,5%) et les communes de La Possession, Le Port et Saint-Paul (5% chacune).

De l’ambition à l’action, le GIP intervient comme un accélérateur de développement pour faciliter les avancées des grandes étapes opérationnelles de l’Écocité, en devenant une démarche d’intérêt national grâce à un engagement fort de l’Etat aux côtés des collectivités locales mobilisées.

Source TCO

[  Lu 15 fois…  ]






Infos | People | Evénements | Soirées en boîte | Filles de la semaine | Miss | Sports | Portrait | Edito | Autos | Cocktails