Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Vendredi 30 Juillet 2021

La Réunion en confinement allégé du 31 juillet au 16 août 2021



Rien à voir avec le confinement du mois de mars 2020, il s'agit cette fois d'un confinement "light" décidé par le Préfet Jacques Billant. Objectif: freiner la propagation du très contagieux variant Delta tout en préservant l'activité économique. On vous dit tout sur les mesures qui n'ont pas semblé très claires pour bon nombre de Réunionnais.



Le Préfet Jacques Billant a joué la carte du compromis... pour l'instant
Le Préfet Jacques Billant a joué la carte du compromis... pour l'instant
Une épidémie qui s'accélère...

«Je vous le dis avec beaucoup de gravité, la situation est aujourd’hui très inquiétante et elle nous oblige en termes de renforcement des mesures de gestion de l’épidémie" a dit le Préfet en commençant son discours. "Nous sommes confrontés à une croissance épidémique exponentielle sans précédent à La Réunion, qui voit notre taux d’incidence passer à 350/100 000 habitants et notre taux de positivité grimper à près de 10%..."


Après avoir entendu ça et après avoir écouté Martine Ladoucette, la directrice générale de l'ARS, égréné des chiffres inquiétants, tout le monde se disait que Jacques Billant allait annoncer un confinement pur et dur comme en 40, pardon comme en 2020.


Que nenni, La Réunion a droit à un confinement adapté, afin d'une part de répondre en partie à la communauté scientifique qui voulait un confinement strict, et d'autre part de rassurer le monde économique qui était circonspect et très inquiet.
 

"Le variant Delta est 6 fois plus contagieux, d'où l'explosion des chiffres" dit Martine Ladoucette
"Le variant Delta est 6 fois plus contagieux, d'où l'explosion des chiffres" dit Martine Ladoucette

Au bord de la rupture...

"L'épidémie touche toutes les tranches d'âge et tous les secteurs, ce variant Delta est 6 fois plus contagieux que la souche d'origine" a dit Martine Ladoucette, directrice générale de l'Agence Régionale de Santé.

"47 lits de réanimation sont occupés par des patients Covid, les autres lits par d'autres patients, et nous ne pouvons plus ouvrir de nouveaux lits faute de personnel adéquat. Les chiffres sont très mauvais, les hôpitaux sont au bord de la rupture, les soignants épuisés, il faut agir vite et fort" dit-elle.

Renforcer la compréhension et la responsabilisation de la population, augmenter le rythme de la vaccination, et prendre des mesures de freinage, voilà les objectifs fixés par l'ARS.

Martine Ladoucette a rappelé quelques chiffres de la vaccination datés du 26 juillet:
  • 551 540 doses de vaccin ont été administrées
  • 324 729 Réunionnais ont pu bénéficier d’au moins une injection
  • 245 467 Réunionnais disposent d’un schéma vaccinal complet (deux injections Pfizer ou une injection au Janssen)
  • 37,9% de la population de La Réunion est entrée dans le processus de vaccination
  • 28,7% de la population dispose d’un schéma vaccinal complet
 
"C'est insuffisant" dit Martine Ladoucette qui espère que la moitié de la population réunionnaise sera vaccinée à fin août, et 80% à mi-novembre, seuil de l'immunité collective. Un objectif ambitieux au vu de la réticence toujours présente au sein d'une certaine partie de cette population.


"L'efficacité du vaccin est prouvée" dit-elle, "aujourd'hui 94% des personnes contaminées sont non-vaccinées", tout en rappelant du coup les nombreuses possibilités de se faire vacciner dans l'île "pour se protéger et protéger les autres".  
 

"L'Etat accompagnera les entreprises impactées par ces mesures" a dit Jacques Billant
"L'Etat accompagnera les entreprises impactées par ces mesures" a dit Jacques Billant

Les principales mesures de freinage

Le Préfet Jacques Billant, après avoir consulté la communauté médicale, les élus, les acteurs socio-économiques et le Gouvernement, a donc pris les décisions suivantes, applicables à partir de samedi 31 juillet à 5h:
 
- Confinement permanent sur tout le territoire de 5h à 18h dans un rayon de 10 km autour du domicile du lundi au samedi, abaissé à 5 km le dimanche, sans attestation.

Pour les personnes qui demandent comment calculer la distance, le géoportail permet de calculer le rayon de 10 km autour du domicile : https://www.geoportail.gouv.fr/actualites/reconfinement-afficher-une-limite-de-10km
On peut toutefois se déplacer pour motifs professionnels, familiaux, de santé ou de vie quotidienne (avec attestation)

- Couvre-feu strict de 18h à 5h
Pour tout déplacement durant les horaires de couvre-feu, il conviendra de présenter une pièce d’identité et un justificatif de déplacement temporaire ou permanent disponible sur le site internet de la préfecture.

-  Fermeture des établissements recevant du public où le port du masque en continu n’est pas possible (salles de restaurant, bars, cafés, salles des fêtes accueillant des évènements, salles de sport). 
Exceptionnellement, les restaurants et les salles recevant des événements pourront fonctionner ce week-end du 31 juillet (avec un protocole sanitaire strict).
Les restaurants des hôtels restent ouverts uniquement pour les résidents.
Les cinémas et casinos restent ouverts jusqu'à 18h.
La vente à emporter est autorisée. Les restaurants et les bars pourront rouvrir (uniquement le midi) à compter du 10 août avec pass sanitaire, ils ne resteront donc fermés qu'une semaine, mais c'est un nouveau coup dur pour le secteur.

-  Port du masque obligatoire dans l’espace public
et dans les établissements recevant du public de plein air, ainsi que dans les lieux clos tels que le lieu de travail, les commerces, les transports et dans tout lieu de rassemblement couvert.
 
-  Interdiction des regroupements festifs (piques-niques, réceptions privées, moments conviviaux en entreprise).

Tous les commerces restent ouverts, dans le respect des jauges autorisées, et jusqu'à 18h.

Martine Ladoucette espère atteindre l'immunité collective avec 80% des Réunionnais vaccinés mi-novembre
Martine Ladoucette espère atteindre l'immunité collective avec 80% des Réunionnais vaccinés mi-novembre

"Limiter les interactions sociales" qui provoquent des clusters

"J’ai conscience des difficultés que les nouvelles mesures vont faire peser chacune et chacun d’entre vous, sur vos familles, sur vos entreprises en cette période de vacances" dit le Préfet.

"Mais il nous faut avoir conscience que nous sommes aujourd’hui à un tournant pour notre santé et pour notre territoire. Il nous faut regarder en face la gravité de la situation sanitaire. Il s'agit de limiter efficacement les interactions sociales et le brassage des populations".


Sachez que les forces de l’ordre procéderont à des contrôles dès ce week-end. Pour tous les déplacements à plus de 10 km (ou 5 km le dimanche), il conviendra de présenter une pièce d’identité et une attestation de déplacement disponible sur le site internet de la préfecture et d’un justificatif (convocation, attestation employeur...).


Donc pas de confinement strict, on l'a échappé belle pour l'instant, la suite dépendra de l'évolution des chiffres, le Préfet nous a donné rendez-vous dans une dizaine de jours pour faire le point. Vous l'avez compris, il s'agit de respecter les gestes barrières, les mesures mises en place, avec incitation à aller se faire vacciner...
 
Texte et photos
Aziz Patel

 
 

Pendant la conférence de presse du Préfet, une cinquantaine de personnes anti-vaccins manifestait devant les grilles de la Préfecture
Pendant la conférence de presse du Préfet, une cinquantaine de personnes anti-vaccins manifestait devant les grilles de la Préfecture






























 



Aziz Patel
[  Lu 390 fois…  ]