Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Vendredi 2 Avril 2021

Le Viaduc 5400 de la NRL est livrée, ouverture annoncée pour fin 2021



L'histoire retiendra que la Région Réunion a pris officiellement possession du Viaduc 5400 de la NRL ce mardi 30 mars 2021, une plaque a d'ailleurs été dévoilée pour l'occasion. L'ouverture de ce Viaduc est prévue pour fin 2021 après les travaux de raccordement à la Grande Chaloupe et au nouveau pont de la Rivière Saint-Denis. Pour la Digue, il faudra patienter encore quelques années...



Un magnifique Viaduc de 5,4 km...
Un magnifique Viaduc de 5,4 km...
Didier Robert, président de la Région Réunion, avait convié, dans le respect des gestes barrières, quelques centaines de personnes à la cérémonie de livraison de ce Viaduc 5400, qui a eu lieu en présence du Préfet Jacques Billant, du président du Conseil départemental Cyrille Melchior, des vice-président.e.s de la Région Dominique Fournel, Fabienne Couapel-Sauret, Faouzia Vitry, de la vice-présidente du Département Béatrice Sigismeau, des représentants des mairies de Saint-Denis et de La Possession, du représentant du Groupement Vinci-Bouygues-Dodin Campenon Bernard-De Mathieu Bard, des responsables des travaux et de diverses personnalités. 


L'occasion surtout d'un bilan historique de cette NRL et des perspectives en vue d'une ouverture totale programmée pour 2024, "avec du retard" reconnaît Didier Robert, mais tout le monde sait que les recours ont été nombreux et que les problèmes de disponibilité de matériaux pour la Digue se sont accumulés. La présence de Cyrille Melchior a permis au président de Région de confirmer que des andains devraient être bientôt disponibles après une étude en cours avec le monde agricole et le soutien du Conseil Départemental et de l'Etat.


En tout état de cause, un nouveau marché va être relancé concernant l'achèvement de la Digue, le précédent marché ayant été résilié à l'amiable. Il faudra compter 200 millions d'euros supplémentaires pour achever cette Digue...

 

Les officiels réunis pour la photo de famille
Les officiels réunis pour la photo de famille

"Un projet hors normes"

Le sujet du jour était bien entendu la livraison de ce Viaduc 5400 que tous les Réunionnais rêvent d'utiliser afin de se sentir en sécurité loin de la falaise et d'éviter le canal bichiques.


Après avoir rappelé quelques dates et quelques chiffres, Dominique Fournel, vice-président de la Région en charge de ce dossier, a rappelé qu'il s'agit "du plus long viaduc maritime de France" et en a profité pour railler tous les empêcheurs de tourner en rond. "Les piles ne tiendront pas... certaines piles se sont déjà affaissées... il ne résistera pas aux cyclones... le niveau de la mer va monter... etc, etc... Nous avons fait les choses dans les normes, cet ouvrage est prévu pour tenir au moins cent ans. Comme il s'agit d'une route en mer, il faudra bien entendu surveiller et assurer une maintenance, ce qui était prévu dès le début du projet" dit Dominique Fournel.


Nicolas Morbé, directeur général des routes à la Région, a été encore plus précis dans l'historique de cette NRL dont l'idée remonte à plus 20 ans mais qui a pris un véritable tournant après l'effondrement meurtrier catastrophique de la falaise en 2006.

"A partir de là, tout s'est enchaîné, plusieurs projets ont été présentés, c'est le choix Viaduc-digue qui a été validé par la Région" explique Nicolas Morbé. "En mai 2019, la dernière pile a été posée et raccordée du côté de Saint-Denis. Et le 7 février 2021, le groupement a terminé les travaux et aujourd'hui, la Région en prend possession officiellement. Ce Viaduc fait 5,4 km, il est large de 29 mètres, il a coûté 659 millions d'euros. Je remercie toutes les équipes qui ont travaillé sur ce chantier exceptionnel".


Ferdinand Vitry, qui représentait le groupement en charge des travaux, a lu un message des responsables des sociétés concernées. "Des entreprises se sont réunies pour ce projet hors normes, nous avons travaillé avec 700 collaborateurs réunionnais, ce fut une aventure humaine exceptionnelle. Tout a été réalisé dans le souci permanent de la préservation de l'environnement, nous pouvons être fiers u travail réalisé"...




 

Devant la plaque commémorative, Dominique Fournel, vice-président de la Région Réunion, Didier Robert, président de la Région Réunion, Jacques Billant, Préfet de La Réunion, Cyrille Melchior, président du Conseil Départemental, et Philippe Grammont, de la DEAL
Devant la plaque commémorative, Dominique Fournel, vice-président de la Région Réunion, Didier Robert, président de la Région Réunion, Jacques Billant, Préfet de La Réunion, Cyrille Melchior, président du Conseil Départemental, et Philippe Grammont, de la DEAL

"La sécurité des usagers avant tout"...

"La livraison de ce Viaduc 5400 est une étape importante" a dit Didier Robert qui a d'abord rappelé que 3 000 emplois directs et indirects avaient été générés par ces travaux avant de citer toutes les parties prenantes de cet énorme chantier, en particulier "l'Etat, un acteur majeur du projet dès le départ et qui continue à nous accompagner pour finir cette NRL, indispensable pour la sécurité des Réunionnais. Nous ne pouvons pas transiger sur la sécurité des 80 000 usagers qui font ce trajet chaque jour, et les récents éboulis qui se produisent sur l'actuelle route nous rappellent sans cesse la fragilité de la falaise. 
 

Il reste évidemment à terminer les raccordements de la Grand Chaloupe et de l'entrée de Saint-Denis, l'objectif étant d'ouvrir le Viaduc à la circulation fin 2021. Et ensuite il s'agira de terminer la Digue pour que cette NRL, vitale pour les déplacements Nord/Ouest/Sud, et pour l'économie de l'île, devienne une réalité en 2024.  

Je n'oublie pas la dimension du transport en commun: bus, RunRail, la NRL a été conçue pour accueillir un réseau ferré, elle se situe dans le prolongement de la Route des Tamarins, le Nord et le Sud de l'île seront ainsi mieux reliés. Je rappelle aussi que 150 mesures bleues et vertes ont été prises pour l'environnement, nous tenons nos engagements".
   

Avant l'ouverture du Viaduc 5400 à la circulation, Didier Robert a expliqué que des événements ponctuels pourraient s'y dérouler, style "journée route libre ouverte aux piétons, vélos, rollers,... comme cela s'était passé sur la Route des Tamarins.

 

Le Viaduc 5400, un très bel ouvrage!
Le Viaduc 5400, un très bel ouvrage!

"Terminer la NRL au plus vite et au juste coût..."

Le Préfet de La Réunion a lui aussi parlé de "l'impérieuse nécessité de protéger la population, d'où l'engagement total de l'Etat dans ce projet, dès 2012. Une NRL qui témoigne de la grande tradition française de projets audacieux. Le 14 octobre 2010, les Accords de Matignon ont confirmé l'investissement financier de l'Etat à hauteur de 783 millions d'euros, dont 434 millions d'euros déjà versés. Et dans le cadre du Plan France Relance, l'Etat va encore s'engager notamment dans les travaux de raccordement de la Grande Chaloupe, en apportant 17 millions d'euros sur les 20 millions du coût des travaux".


Jacques Billant a évoqué "l'impact économique indéniable" de cette NRL et reconnaît que "cela prend plus de temps que prévu. L'ouverture des carrières reste en suspens, d'autres solutions doivent être envisagées si nécessaire. L'objectif principal est de terminer la route au plus vite et au juste coût" a dit clairement le Préfet.


Le Viaduc va être peu à peu aménagé, les travaux de raccordement vont s'effectuer de part et d'autre, et les Réunionnais espèrent tous pouvoir utiliser ce magnifique Viaduc 5400 fin 2021 selon les projections du président Didier Robert, ou début 2022 selon les propos du Préfet Jacques Billant.


Il est sûr qu'avec le retard pris on n'est plus à quelques mois près, mais il est tout aussi certain que, du haut du Viaduc lorsqu'on regarde l'actuelle route si près de la falaise, on se dit en effet qu'il serait grand temps de pouvoir rouler sur cette demie-route, loin des galets qui tombent. Ce sera toujours 5,4 km d'angoisse en moins en attendant l'autre partie de la la NRL...


Aziz Patel
Photos Marcelino Aumord (avec notre logo)
Photos drone Jérôme Boyer/Région (sans logo)  


 

Didier Robert avec quelques ouvriers du chantier
Didier Robert avec quelques ouvriers du chantier

Le Nouveau Pont sur la Rivière Saint-Denis (NPRSD)

Les travaux du NPRSD débutés en janvier 2020 (pour une livraison fin 2021) comprennent plusieurs phase :

2/ La construction du Nouveau Pont sur la Rivière Saint-Denis à l’aval de l’ouvrage existant, long de 110m et large de 24m (travaux débutés en mai 2020)

3/ Le raccordement Centre-ville – Rive droite (travaux débutés en mars 2021) avec la réorganisation des voiries et le réaménagement urbain

4/ L’aménagement paysager composé d’espèces endémiques et indigènes
 

Financements

D’un coût global de 43 millions d’euros, le projet régional NPRSD est financé à hauteur de :
- 19 % par l’Europe
- 14 % par la Ville de Saint-Denis
- 67% par la Région Réunion 


L'actuelle route est proche de la falaise...
L'actuelle route est proche de la falaise...


Didier Robert, président de la Région Réunion
Didier Robert, président de la Région Réunion

Jacques Billant, Préfet de La Réunion
Jacques Billant, Préfet de La Réunion

Dominique Fournel, vice-président de la Région
Dominique Fournel, vice-président de la Région

Ferdinand Vitry, représentant le Groupement
Ferdinand Vitry, représentant le Groupement

Didier Robert et Cyrille Melchior
Didier Robert et Cyrille Melchior




Roger Ramchetty, Béatrice Sigismeau, et Didier Robert
Roger Ramchetty, Béatrice Sigismeau, et Didier Robert

Faouzia Vitry et Cyrille Melchior
Faouzia Vitry et Cyrille Melchior

Certains transporteurs étaient présents
Certains transporteurs étaient présents




Didier Robert et Valérie Landry, directrice de cabinet de la Mairie de La Possession
Didier Robert et Valérie Landry, directrice de cabinet de la Mairie de La Possession















Toutes les photos dans cet album


Pierre. S
[  Lu 102 fois…  ]