Menu
Infos

Marché auto 2018 à La Réunion: 32 349 véhicules de plus !


Selon les chiffres communiqués par la Préfecture de La Réunion concernant les ventes de voitures neuves dans l’île pour l’année 2018, 32 349 véhicules (VP véhicules particuliers + VU véhicules utilitaires) ont été immatriculés en 2018 contre 31 034 unités en 20167, soit 1 315 unités de plus, une hausse de 4,24%. En métropole, le marché a progressé de 3%.


Si on prend uniquement le marché des Véhicules Particuliers, en 2018, 26 174 voitures ont été immatriculées contre 25 306 en 2017, soit 868 voitures de plus.
6 175 VU ont été immatriculés en 2018.

Renault devance Peugeot, et Clio devant 208
 
Du côté des marques, pas de changement en tête en 2018 puisque Renault (6 285) est, pour la deuxième année consécutive,  devant Peugeot (5 993), soit 292 unités de plus.
La Clio reste la voiture la plus vendue à La Réunion, devant la 208, la troisième place étant occupée par la C3. Suivent le Captur et la Sandero de Dacia.
 
Notons aussi que la part des véhicules essence a augmenté (52% en 2018 contre 45% en 2017). L’électrique ce n’est pas automatique, seulement 332 unités ont été vendues en 2018.
 
La question posée début 2018 est la même aujourd’hui: jusqu’à quand le marché auto va-t-il demeurer aussi haut? Partout, à n’importe quelle heure, ce sont des files ininterrompues de véhicules qui circulent sur nos axes routiers.
 
Quand on met en un an 32 000 véhicules en plus (sans compter les camions et les motos!), et même si on enlève 5 000 à 6000 véhicules qui partent à la casse ou dans les parcs d’occasion, il y a bien 26 000 unités de plus chaque année sur nos routes, soit plus de 100 000 en quatre ans. On comprend pourquoi il y a autant de bouchons, l’île n’étant pas extensible, et les nouvelles routes -insuffisantes- sont immédiatement surbookées.
 
Nous le répétons régulièrement, le secteur automobile fait vivre énormément de personnes et demeure créatrice d’emplois, mais, qu’on le veuille ou non, il faudra réfléchir à un mode de transport parallèle si on veut éviter que le coma circulatoire actuel ne se transforme en asphyxie généralisée…
Rendez-vous fin 2019 pour analyser l'évolution du marché.

Voici le Top 20 de l’année 2018 avec les parts de marché (source 3A):
  1. Renault: 6 285 (19,43%)
  2. Peugeot: 5 993 (18,53%)
  3. Citroën: 2 829 (8,75%)
  4. Dacia: 2 247 (6,95%)
  5. VW: 1 969 (6,09%)
  6. Hyundai: 1 869 (5,78%)
  7. Toyota: 1 610 (4,98%)
  8. Ford: 1 599 (4,94%)
  9. Kia: 1 099 (3,4%)
  10. Nissan: 1 091 (3,37%)
  11. Audi : 814 (2,52%)
  12. Mercedes: 670 (2,07%)
  13. BMW: 632 (1,95%)
  14. Seat: 568 (1,76%)
  15. Opel: 492 (1,52%)
  16. Fiat: 313 (0,97%)
  17. Skoda: 309 (0,96%)
  18. Suzuki: 227 (0,7%)
  19. Mazda: 207 (0,64%)
  20. Mitsubishi: 193 (0,6%)
 
 
Si on compare à 2017, toutes les marques sont en hausse, sauf Nissan (-12%), Opel (-16,6%), deux marques de la Sogecore, Land Rover (-38%), Porsche (-16%), deux marques du groupe Caillé, MINI (-4,71%), Jeep (-8,90%), Mercedes (-0,74%).
 
DS est aussi en baisse de 37%, mais c’est l’année où la carte a changé de mains, passant de CFAO à Caillé, et où le manque de nouveaux modèles a été ressenti.
 
Les plus fortes hausses à deux chiffres sont à mettre au crédit de Citroën, VW, Toyota, Skoda, Suzuki, Mitsubishi, Volvo, Alfa Romeo, et Isuzu.

Aziz Patel
[  Lu 79 fois…  ]






Infos | People | Evénements | Soirées en boîte | Filles de la semaine | Miss | Sports | Portrait | Edito | Autos | Cocktails