Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Vendredi 20 Novembre 2020

Météo: "Di banna cyclone i arriv'", préparez-vous!


Cela fait bien des années que La Réunion n'a pas connu de violent cyclone et c'est tant mieux, mais les tendances pour la saison qui arrive sont moins optimistes. Le Préfet de La Réunion a fait le point avec les services concernés.


La saison cyclonique 2020/2021 est officiellement lancée
La saison cyclonique 2020/2021 est officiellement lancée
On n'a pas encore les prédictions des voyant.e.s en tous genres, qui chaque année depuis 10 ans, prévoit un cyclone dévastateur sur La Réunion, alors qu'en réalité rien n'est arrivé depuis plus de 13 ans -et encore-, mais on a déjà les tendances probables de Météo France Réunion. 

Les mauvaises langues diront que les prévisions de la météo ne sont pas très fiables non plus: "Quand la météo annonce le soleil, prévoyez un parapluie, et quand elle annonce de la pluie, en général le soleil brille...", telle est la phrase souvent entendue.

Il n'empêche que Météo France Réunion se base sur des données historiques récoltées année après année, et sur des analyses de probabilité de plus en plus vérifiées. Emmanuel Cloppet, le directeur régional, reconnaît qu'il s'agit d'un "challenge" que de prévoir au plus juste, étant donné que "La Réunion est un petit territoire qui peut être préservé contrairement à Madagascar où tempêtes et cyclones frappent régulièrement".  

 

Jacques Billant, Préfet de La Réunion
Jacques Billant, Préfet de La Réunion
Coordination des services et information

Jacques Billant, Préfet de La Réunion, travaille sur deux priorités: s'assurer de la bonne coordination de tous les services concernés en cas d'alerte, d'où l'exercice de préparation Cyclonex qui a eu lieu (voir autre article sur notre site), et informer la population.

"La coordination de tous est essentielle, Météo France Réunion mène un travail de qualité, et le rôle des médias pour la transmission des informations à la population est primordiale" dit le Préfet. "Depuis Dina en 2002 et Gamède en 2007, La Réunion n'a pas connu de phénomène d'ampleur d'où une certaine insouciance de la population, particulièrement des jeunes".    

Constatant que "la transmission intergénérationnelle se perd", Jacques Billant a demandé "un travail mémoriel" à l'Académie et au Département: "Des vidéos de témoignages de personnes ayant connu des cyclones dévastateurs sont en cours de réalisation et seront diffusées les réseaux sociaux et sur la chaîne Youtube de la Préfecture. Par ailleurs, le Rectorat va initier un travail de recueil de témoignages des anciens par les élèves pendant les prochaines vacances". 
 

Emmanuel Cloppet, directeur Météo France Réunion
Emmanuel Cloppet, directeur Météo France Réunion
"La saison va être plus agitée"...

Pour Emmanuel Cloppet, directeur de Météo France Réunion, "la saison cyclonique 2019-2020 aura connu une activité inférieure à la normale et aura, en outre, été plutôt clémente pour les terres habitées. En revanche, on a connu des trajectoires atypiques en direction de l'Est-Sud-Est, et quelques records".

En réalité, seuls trois systèmes (Belna, Calvinia, Diane) ont eu une influence sur les terres habitées. Avec 10 systèmes baptisés, dont 6 cyclones identifiés comme tel, la saison 2019- 2020 s'est situé dans la norme. "Une évaluation plus objective, qui tient compte à la fois de la durée de vie des phénomènes et de leur intensité, amène à considérer que l'activité de cette saison a été en fait bien inférieure à la normale, cataloguée comme peu active" explique Emmanuel Cloppet.

Le directeur de Météo France Réunion prévoit une saison 2020-2021 plus perturbée: "Avec une probabilité de 70%, il devrait donc y avoir entre 9 et 12 phénomènes cycloniques (tempêtes et cyclones) sur le Sud-Ouest de l'océan Indien (normale à 10), dont 5 à 7 deviennent des cyclones tropicaux (normale à 5)".

Il précise en outre que les trajectoires seront majoritairement orientées vers l’Ouest ou le Sud-Ouest, avec un risque accru pour la côte Est de Madagascar et le Mozambique. "Par ailleurs, sur notre site internet, nous mettons en place de nouveaux produits tels qu'une prévision d'intensité probable, une carte de probabilité d'impact ou encore les seuils de vent moyen. Dans tous les cas, 
il faut toujours se tenir prêt et se préparer pour être en capacité de faire face à toute éventualité..."
 


 

 

Eric Faure, contrôleur général
Eric Faure, contrôleur général
Alerte violette= cyclone majeur, aucune dérogation de sortie!

Le contrôleur général, chef d'état-major Eric Faure rappelle les différentes phases d'alerte:
- pré-alerte déclenchée entre 24 et 72 heures avant: je m'informe
- alerte orange, danger dans les 24 heures: je me prépare
- alerte rouge, danger imminent: je me confine
- alerte violette, danger exceptionnel: cyclone majeur, vents de plus de 200 km/h annoncés, aucune dérogation de sortie possible, je reste confiné
- phase de sauvegarde: menace écartée, mais dangers possibles, je me tiens informé des consignes 

"Pour résumer, je dirai qu'il faut respecter les consignes, avoir un kit d'urgence chez soi, et rester vigilant" dit Eric Faure qui confirme que l'exercice Cyclonex a permis de tester la réactivité des services concernés en cellule opérationnelle.

"Comme l'a dit le Préfet, notre jeunesse a perdu l'habitude de voir des phénomènes cycloniques intenses, d'où une insouciance préoccupante, l'information est donc primordiale".   

 

Isabelle Fouquart, Coordinatrice académique risques majeurs au Rectorat de La Réunion
Isabelle Fouquart, Coordinatrice académique risques majeurs au Rectorat de La Réunion
Paré Pas Paré pour sensibiliser les plus jeunes

Justement, afin de sensibiliser le plus de jeunes possibles, le Rectorat de La Réunion met en place plusieurs actions. Isabelle Fouquart, coordinatrice Risques majeurs explique: "Paré Pas Paré est un concept qui existe depuis une dizaine d'années, on est passé de 3 établissements concernés à 250, et cette année, nous allons toucher 500 établissements et près de 45 000 élèves" dit-elle.

Des livrets spécifiques et explicatifs vont être distribués aux élèves de CM1-CM2 et 6ème "et pendant les vacances de l'été austral, ces jeunes vont recueillir les témoignages de leurs aînés sur les cyclones, et ce sera relaté soit par écrit, soit par le biais audiovisuel, enregistrement et vidéo. Il s'agit véritablement de sensibiliser les plus jeunes aux dangers des événements climatiques" dit-elle.

C'est une réalité, les Réunionnais ont "oublié" les dégâts qui peuvent être causés par des tempêtes ou cyclones tropicaux, n'ayant pas connu de phénomènes marquants depuis plus de 13 ans, et forcément la vigilance est moindre.

La génération précédente se souvient notamment de Clotilda ou de Hyacinthe pour ne citer ce ces deux phénomènes. Connaîtra-t-on un cyclone violent au cours du premier trimestre 2021? L'avenir, et non les voyant.e.s, nous le dira, souhaitons que les appels à la prudence soient entendus.

Aziz Patel

      

Les prénoms des cyclones 2021

ALICIA, BONGOYO, CHALANE, DANILO, ELOIS, FARAJI, GUAMBE,
HABANA, IMAN, JOBO, KANGA, LUDZI, MELINA, NATHAN, ONIAS, PELAGIE, QUAMAR, RITA, SOLANI, TARIK, URILIA, VUYANE, WAGNER, XUSA, YARONA, ZACARIAS

Lequel va menacer ou toucher La Réunion? A Exclusif, on dit qu'il faudra faire attention à Danilo, Faraji et Iman... On devient plus voyant que voyant!






 


Aziz Patel
[  Lu 97 fois…  ]