Menu
exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Portrait
Jeudi 30 Mai 2019

Mia Dolls, la Réunionnaise: modèle sexy et tatouée à 80%!


Mia Dolls -c’est son nom de scène- est une sexy woman réunionnaise qui a déjà fait un beau périple autour du monde. Elle vit en métropole et était de passage à La Réunion il y a quelques semaines. Portrait.


Mia Dolls, une femme de notre temps, qui assure et qui assume
Mia Dolls, une femme de notre temps, qui assure et qui assume
Originaire de Saint-Paul, plus précisément de Plateau Caillou, Mia a grandi à Saint-Gilles. Elle a effectué des études de danse à Perth (Australie), ce qui lui a permis de devenir bilingue puis elle est partie en métropole: “La Réunion me semblait trop petite, j’avais envie de bouger et aussi de travailler”.
 

Sa formation de danseuse lui a permis de participer à plusieurs shows à Bercy et à l’Olympia, et parallèlement elle a démarré une carrière de mannequin. Après quelques années en métropole, Mia décide de partir pour Miami en Floride (USA) où elle restera trois ans: “Là-bas j’ai fait beaucoup de photos, j’étais strip-teaseuse et gogo danseuse dans une boîte connue, le Eleven”.

Mia pose depuis très jeune, elle adore les photos
Mia pose depuis très jeune, elle adore les photos
Mia Dolls est aussi devenue Playmate pour le magazine Playboy, ce qui lui a permis de voyager un peu partout. Elle était en photos dans plusieurs éditions de Playboy, en Angleterre, en France, en Italie, et en décembre dernier la belle sexy woman était en couverture de Playboy Portugal, avec 12 pages à l’intérieur, une consécration dans ce milieu. Elle a évidemment aussi fait les Unes et les belles pages des magazines dédiés aux tatouages.
 
 
Notre playmate a tournée dans plusieurs vidéoclips (Kaaris, Siboy, Seth Gueko, H Magnum,…). Elle a aussi fait une tournée avec NTM, dansé avec Joey Starr, et elle a tenu un rôle dans la série “Profilage” sur TF1.

Une "artiste performeuse"...
Une "artiste performeuse"...
Pour Mia, tatouée à 80% corps et visage, le tatouage est un art: “C’est une façon de m’exprimer, mes tatouages font allusion à La Réunion, en hommage à ma culture” dit-elle. “Il me reste le dos à finir…” Et le regard des autres? “Ca dépend des pays, en général les gens sont intéressés. A La Réunion, j’ai pu voir des personnes curieuses, qui me posent des questions, mais qui ne critiquent pas”. En tout cas, partout où elle va Mia revendique ses origines réunionnaises.
 

 
En couple avec Jérémie, lui aussi tatoué mais beaucoup moins -le mariage est prévu pour 2019-, Mia Dolls vit à Guebwiller (Alsace), et elle était de retour dans son île natale, en vacances  après cinq années sans La Réunion: “Je n’avais pas le temps, trop de travail, c’était top, j’ai pu revoir beaucoup de monde, effectuer un show au Beach Club, je reviendrai en décembre”.
 
Mia Dolls, qui se définit comme “artiste performeuse internationale”, continue à effectuer des shows régulièrement en métropole, elle nous a confié travailler sur un gros projet pour fin 2019, on aura l’occasion d’en reparler.
 
A.P.
 
Crédit photos: Céline Russo, Jérôme Guimenez, Fred Kyrel, Gilles Pautigny, Chris Lang

A La Réunion, sous le soleil exactement, elle a aussi effectué un shooting (photo Giovanni Robert)
A La Réunion, sous le soleil exactement, elle a aussi effectué un shooting (photo Giovanni Robert)

Mia Dolls, un très beau modèle
Mia Dolls, un très beau modèle


Il n'y a plus que le dos qui n'est pas encore tatoué...
Il n'y a plus que le dos qui n'est pas encore tatoué...

Envoûtante...
Envoûtante...

Mia Dolls, une belle et plantureuse jeune femme!
Mia Dolls, une belle et plantureuse jeune femme!

Elle a posé pour plusieurs photographes...
Elle a posé pour plusieurs photographes...

Mia a fait la Une de plusieurs magazines spécialisés
Mia a fait la Une de plusieurs magazines spécialisés

Mia, signifie "mienne" ou "ma chérie" en espagnol. Sa mère est d'origine espagnole...
Mia, signifie "mienne" ou "ma chérie" en espagnol. Sa mère est d'origine espagnole...




Aziz Patel
[  Lu 510 fois…  ]