Menu
 Edito

"Pauvre" PSG: une équipe sans âme, risée de l'Europe



Ronaldo peut lever le bras, le Real est largement au-dessus du PSG
Ronaldo peut lever le bras, le Real est largement au-dessus du PSG
Comment dire? Le Qatar a de l'argent, beaucoup d'argent. Des centaines de millions ont été dépensés avec comme objectif principal de remporter Ligue des Champions. L'argent ne suffit pas, il faut d'abord une âme, une folle envie, un état d'esprit. Si aujourd'hui la Paris Saint Germain est la risée de l'Europe, et la presse européenne s'est déchaînée, c'est justement parce que cette équipe a cassé les codes, faisant passer l'argent par-dessus tout, et ceci sans résultat.

Les joueurs parisiens sont des footballeurs heureux, et ils ont raison de profiter au maximum de l'argent du Qatar, le temps que ça dure. Mais ces joueurs sont avant tout des mercenaires, pas des joueurs qui donnent tout sur un terrain comme peuvent le faire les joueurs passionnés de Chambly ou des Herbiers qui font l'actualité.

Unai Emery a joué la Ligue des Champions à six reprises avec des équipes différentes, il n'a jamais pu passer le cap des 1/8 de finale. Avant lui, Laurent Blanc était quand même parvenu en 1/4 de finale. Le sort d'Emery est scellé, il ne sera plus entraîneur la saison prochaine sauf à vouloir échouer encore une fois. Emery ne fait pas partie du club fermé des grands entraîneurs européens, comme Guardiola, Conte, Mourinho, Simeone, Allegri, Low, Zidane, Ancelotti... Ce dernier a pourtant entraîné Paris, on ne lui avait pas donné les joueurs qu'il fallait à cette époque.

A quelques jours d'un match aussi important en Ligue des Champions, on ne fait pas jouer Neymar -qui s'est blessé tout seul-, c'est logique non? Le PSG pouvait facilement battre Marseille en Coupe de France sans Neymar. Aujourd'hui, on regrette son absence, mais c'est avant qu'il fallait anticiper. Même Mbappé s'était blessé et on a bien vu qu'il n'était pas au niveau contre Madrid. Incapable de faire la différence. Et ne parlons pas de Cavani et de Di Maria, des fantômes crispés...

Gagner le championnat de France, la Coupe de France, la Coupe de la Ligue, c'est tellement facile avec cette armada sans concurrence en France. Battre Marseille, Lyon, Troyes, Caen, .... c'est tellement facile que les joueurs parisiens se croient plus forts que tout le monde. Battre Madrid, Barcelone, le Bayern, c'est une autre affaire.

Un cycle se termine pour le PSG, il s'agit de faire le ménage, de trouver les joueurs qui en veulent, de changer d'entraîneur, de président même peut-être, et d'avoir une âme. Sans âme, cette équipe est vouée à l'échec. Et sans Neymar, c'est encore pire. Le problème, c'est que Neymar ne va sans doute pas rester, son père semblant dire que le niveau du PSG et du championnat français n'était pas à la hauteur du talent de son fils. Et il a cent fois raison.

Bravo à Zinédine Zidane pour ses choix tactiques, et bravo aux Madrilènes pour leur engagement sans faille! Le seul point faible de Zidane, c'est Benzéma, qui erre sur le terrain, qui rate des occasions en or, qui n'est plus au niveau, ni du Real, ni de l'équipe de France. Plus qu'une élimination en Ligue des Champions, défendre Benzéma contre vents et marées pourrait lui coûter son poste.

A.P.

Aziz Patel
[  Lu 338 fois…  ]






Infos | People | Evénements | Soirées en boîte | Filles de la semaine | Miss | Sports | Portrait | Edito | Autos | Cocktails