Menu
Infos

Sécurité publique, 14 nouvelles caméras de surveillance installées à Saint-Denis


Souriez, vous êtes filmés! La Mairie de Saint-Denis a installé récemment 14 nouvelles caméras à différents endroits de la commune, ce qui porte à 46 le nombre de caméras qui veillent sur votre sécurité dans la capitale.


La police veille au grain...
La police veille au grain...
C'est au début des années 2000 que 13 premières caméras avaient été installées dans la rue piétonne, "qui est la deuxième plus longue rue piétonne de France après celle de la rue Sainte-Catherine à Bordeaux" précise le maire Gilbert Annette.

En 2007, ce fut l'installation de projecteurs sonores, et en 2012, 19 caméras supplémentaires ont fait leur apparition. Avec les 14 nouveaux appareils (coût de 450 000 euros), 46 caméras assurent la sécurité en ville de Saint-Denis.

6 opérateurs, avec 2 policiers, travaillent au Centre de Surveillance de Vidéo Urbaine, dans un lieu protégé où ils contrôlent ce qu'il se passe sur tout le territoire "afin d'assurer la sécurité des Dionysiens". En soirée, ce sont les policiers du commissariat Malartic qui prennent le relais de la surveillance. "Nous avons constaté 30% de délinquance nocturne en moins" dit le premier magistrat de la commune qui tient à saluer le travail des forces de l'ordre.

Nalini Véloupoulé-Merlo et Gilbert Annette ont fait de la sécurité de proximité une priorité
Nalini Véloupoulé-Merlo et Gilbert Annette ont fait de la sécurité de proximité une priorité
Le maire Gilbert Annette et son adjointe à la sécurité, Nalini Véloupoulé-Merlo, n'étaient pas peu fiers de présenter à la presse ce dispositif accru et les chiffres qui vont avec: "En 2018, nous avons enregistré une baisse de 16% de la délinquance par rapport à 2017" dit Gilbert Annette. "Saint-Denis a un taux de délinquance deux fois moindre que Nîmes, qui est une ville de même importance. La tranquillité publique et la sécurité de proximité sont des priorités pour nous... La vidéo-surveillance a pour objectif de coordonner les interventions, d'enregistrer les faits et gestes afin d'avoir une traçabilité si besoin est. Il n'y a pas d'intrusion dans la vie privée" précise le maire.

Nalini Véloupoulé-Merlo précise qu'en 2018, "plus de 2 000 faits ont été repérés par les caméras, donnant lieu à 72 interventions du SDIS, 262 opérations près des établissements scolaires, 72 extractions d'images pour enquêtes".

La mairie a installé ses nouvelles caméras sur des axes stratégiques où le flux de riverains est important (skate park, front de mer, rue Léopold Rambaud, etc...) et envisage d'autres implantations dans d'autres quartiers, notamment où ont lieu les rodéos sauvages...

A.P.
Photos Marcelino Aumord
 
 

Des vues sur tout ce qui se produit...
Des vues sur tout ce qui se produit...

Surveillance permanente...
Surveillance permanente...

Le Centre de Surveillance de Vidéo Urbaine se situe dans un lieu protégé...
Le Centre de Surveillance de Vidéo Urbaine se situe dans un lieu protégé...

Aziz Patel
[  Lu 90 fois…  ]






Infos | People | Evénements | Soirées en boîte | Filles de la semaine | Miss | Sports | Portrait | Edito | Autos | Cocktails