Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Mardi 11 Mai 2021

"Talents La Kour": 10 projets de courts métrages et un Cinékabar le 18 mai



Depuis le 6 avril, l'association Cinékour, fondée par Elsa Dahmani et présidée par Christine Salem, organise la 3ème édition de "Talents La Kour" à la Cité des Arts et à Château Morange. Mardi 18 mai, entre 13h et 17h, les 10 lauréat.e.s 2021 vont présenter leurs projets lors d'un Cinékabar, visible en direct sur Facebook.



Les 10 "Talents la Kour" 2021
Les 10 "Talents la Kour" 2021
C'est en 2017 que l'association Cinékour a lancé son opération d'accompagnement de projets de courts métrages émergents, intitulé "Talents La Kour", labellisée en 2019, bénéficiant du soutien du CNC (Centre National du Cinéma), de la DAC (Direction des Affaires Culturelles) et de la Région Réunion. L'association fête ses 5 ans cette année.  
 

"Talents La Kour" a lieu tous les deux ans, et depuis 2017 a accompagné 31 lauréats, obtenu 12 Prix en festivals, une sélection au César du Court Métrage 2021. "J'ajoute que 9 courts métrages sont entrés en développement, 4 courts ont été tournés à La Réunion par 2 réalisatrices et 2 réalisateurs entre 2019 et avril 2021, et que nous avons le soutien de diffuseurs nationaux partenaires (France Télévisions et Canal+) et de deux diffuseurs locaux engagés (Canal+ Réunion et Réunion La 1ère)" dit Elsa Dahmani.

Précisons aussi que 113 techniciens et comédiens de La Réunion ont été embauchés sur toutes ces opérations, et 460 000 euros ont été investis par les sociétés de production à La Réunion, ce qui n'est pas rien.


 

Des ateliers et masterclass pendant 6 semaines
Des ateliers et masterclass pendant 6 semaines

Une résidence de 6 semaines

Pour en revenir à l'édition 2021 de "Talents La Kour", 10 cinéastes, 8 hommes et 2 femmes, porteurs de projets de court métrage de fiction ancrée dans l’imaginaire de La Réunion, ont été sélectionnés sur dossier, et depuis le 6 avril, ils participent à des ateliers et des masterclass, animés par des professionnels de La Réunion et de métropole.

Au programme: un travail autour de l'écriture de scénario, des informations sur la production, mais aussi des ateliers de pitch et de coaching oral.
Objectifs: bénéficier d'une solide formation, se créer du réseau, et au final proposer un projet de qualité susceptible d'être tourné et diffusé.


 


Un tremplin pour aller plus loin...

"Notre rôle est d'impulser, de leur montrer que leur projet est possible, qu'il faut qu'ils se donnent les moyens de leurs ambitions" dit Elsa Dhamani. "Il s'agit de belles opportunités pour celles et ceux qui veulent réussir dans ce domaine, on est aussi là pour leur dire qu'entre l'écriture et la réalisation, ça prend du temps, mais qu'il ne faut pas se décourager. On leur donne des pistes, des infos sur les financements, à eux ensuite de convaincre des producteurs.

Ils peuvent aussi avoir le soutien de chaînes de télévision (Canal+, France Télévisions, CNC Outre-mer), de certaines villes, ou obtenir des collaborations interrégionales... "Talents La Kour" est un formidable tremplin pour ces porteurs de projets", dit la fondatrice de l'événement.

Par le passé, on peut citer quelques exemples de réussite issus de "Talents La Kour": "Blaké" de Vincent Fontano, "La Petite sirène" de Marion Amacouty, le film de Nicolas Séry avec Daniel Waro, ou encore Marine Hervé qui a obtenu le Coup de coeur de Canal+ Réunion et dont le tournage se termine actuellement. 


 

Athéna Boyer, l'une des talents de cette année
Athéna Boyer, l'une des talents de cette année

L'aboutissement mardi 18 mai 

Pour les 10 lauréat.e.s, après 6 semaines de préparation, le rendez-vous est donc pris ce mardi 18 mai après-midi à Château Morange, pour la présentation orale, en présentiel, de leur projet devant des acteurs culturels de La Réunion, que le public pourra suivre en direct sur le Facebook de Cinékour. 

Il est vrai que les horaires de cette "finale" (13h-17h en semaine) ne sont pas les plus appropriés pour une audience maximale, mais avec les mesures sanitaires en vigueur, impossible de la faire en soirée. L'essentiel est bien que les lauréat.e.s puissent présenter leurs projets et espérer être parmi les meilleur.e.s.    

Un projet sera retenu, certains autres pourront bénéficier d'une semaine en immersion à Paris en novembre lors des "Rencontres Talents en Court" au Comedy Club. Et un Prix Canal+ Réunion sera aussi décerné un peu plus tard.  


Aziz Patel
Photos Cinékour

 

Elsa Dahmani
Elsa Dahmani

Elsa Dahmani, le cinéma dans la peau

Passionnée de cinéma, cinéaste, Elsa Dahmani, dont la grand-mère est réunionnaise, a grandi à Paris. Elle était venue à La Réunion en 2015 pour tourner "Allée-Cocos". "J'ai vu le potentiel, la diversité qui existe, et à partir de là, j'ai mis en place mon projet, l'association Cinékour est ainsi née en 2016".  Aujourd'hui, Elsa vit et travaille entre Paris et La Réunion. Retour sur son parcours.

 

Elle suit des études d’Arts graphiques à Paris. Sa formation au cinéma est empirique, aux côtés de son père Tony Gatlif. En 2001 elle réalise "Nul n’est prophète en son pays", portrait de 52’ sur le Taraf des Haïdouks, le plus emblématique des orchestres tsiganes.

Elle multiplie ensuite les projets autour de la musique: documentaires, captations de concerts ou vidéo-clips. Pendant quatre ans elle collabore avec le média Mondomix pour lequel elle voyage. C’est à cette occasion qu’elle retourne à La Réunion en 2009, renouant avec ses racines maternelles.

Ainsi vont naître ses envies de fiction: elle réalise, sur l’île en 2015, "Allée-Cocos", son premier court métrage, produit par Julie Lahore pour Aquarium et lauréat du dispositif des Talents en Court du CNC. Nourrie par cette expérience et souhaitant développer ce dispositif à La Réunion, elle fonde l’association Cinékour en 2016 et monte un programme complet, les "Talents La Kour", toujours en partenariat avec le Comedy Club, dans une volonté d’accompagner et promouvoir les jeunes talents réunionnais du cinéma.

En 2018, dans sa mission de faire rayonner la création cinématographique réunionnaise et de sensibiliser le plus grand nombre au format du court métrage, Cinékour devient le premier ambassadeur de "La Fête du court métrage" sur un territoire ultramarin.

En parallèle, Elsa Dahmani développe l’opération "Kourmétraz", stages pratiques d’initiation aux métiers du Cinéma à destination des jeunes habitant.e.s des quartiers prioritaires à La Réunion, alliant ainsi son expérience de réalisatrice à sa connaissance du travail de terrain auprès des jeunes.

Depuis 2018, elle est conseillère et vice-présidente de la commission "Média, Numérique et Communication" au Conseil de la Culture, de l’Éducation et de l’Environnement (CCEE) de La Réunion, et nommée Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres pour la contribution qu'elle apporte au rayonnement du Cinéma français en France et à La Réunion.



















 



Aziz Patel
[  Lu 322 fois…  ]