Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Infos
Mercredi 8 Juillet 2020

Continuité territoriale, ça reprend du côté de la Région !


Stoppé net par la crise sanitaire depuis le 17 mars 2020, le dispositif "Continuité territoriale" de la Région avait été activé pour quelques cas exceptionnels et reprend normalement à partir de ce lundi 13 juillet, uniquement sur rendez-vous.


Yolaine Costes, Didier Robert et Patrice Bertil
Yolaine Costes, Didier Robert et Patrice Bertil
"Je suis très heureux de dire aujourd’hui aux Réunionnais que nous reprenons le dispositif de continuité territoriale après cette période sanitaire particulière liée au Covid" a dit le président Didier Robert. "Il n’y a jamais eu de volonté d’arrêter la continuité territoriale. C’est un vrai dispositif d’aide sur lequel nous sommes pleinement engagés. Nous devons maintenant continuer à garder une vraie vigilance puisque nous restons dans une période sanitaire sensible et nous tiendrons compte des préconisations du Conseil scientifique"...

En présence de Yolaine Costes, vice-présidente déléguée à la mobilité, Patrice Bertil, directeur général adjoint Mobilité, et Cécile Affejee, directrice du service Mobilité, le président de Région a confirmé que le budget dédié à la continuité territoriale sera maintenue, soit 55 millions d'euros sur l'année, 20 millions ayant déjà été consommés avant la crise. 
 

Didier Robert, "heureux d'annoncer de manière claire" la relance du dispositif...
Didier Robert, "heureux d'annoncer de manière claire" la relance du dispositif...


Report possible jusqu'au 31 décembre 2021

Pendant la période de confinement, la Région a activé le dispositif dans trois cas particuliers:

- le remboursement des passagers de la compagnie XL Airways qui a fait faillite, pour un montant de 500 000 euros 
- l'attribution de bons aux étudiants réunionnais souhaitant rentrer à La Réunion, 2 000 bons étudiants "Spécial Covid" ont été délivrés
- les motifs pour deuils et rapatriements sanitaires ont aussi été pris en charge


En 2019, près de 159 000 bons ont été émis (130 858 dans le sens Réunion/métropole et 27 593 dans l'autre sens), et en 2020, plus de 54 000 bons avaient été émis avant la crise. "Les personnes n'ayant pas pu voyager en raison de l'épidémie peuvent réactiver leurs bons et les reporter jusqu'au 31 décembre 2021" précise Yolaine Costes.

Yolaine Costes, vice-présidente déléguée à la mobilité
Yolaine Costes, vice-présidente déléguée à la mobilité

Rendez-vous obligatoire jusqu'au 30 juillet

A ceux qui reprochent à la Région de ne pas avoir relancé le dispositif de continuité territoriale plus tôt, Didier Robert répond: "Depuis le déconfinement, il n'y avait pas beaucoup de vols et il fallait des motifs impérieux pour voyager, on est passé ensuite à 8 vols pas semaine jusqu'au 15 juin, à 20 vols à partir du 22 juin, et depuis cette semaine on est à 25 vols/semaine, nous avons attendu le bon moment. Et en raison de l'épidémie qui est toujours d'actualité, il est certain qu'il y aura moins de demandes qu'avant" estime le président de Région.


En tout cas, l'accueil du public débute ce lundi 13 juillet au guichet de la Région au Moufia et dans les antennes délocalisées de la collectivité. Compte tenu de l'affluence attendue au moment de cette relance, jusqu'au 30 juillet, il faudra prendre rendez-vous au 0262 67 18 95, "afin de limiter les regroupements et conserver ainsi les gestes barrières pour la sécurité de tous... Nous demandons aussi aux Réunionnais qui voyageront prochainement de rester prudents"...
 

Patrice Bertil, directeur général adjoint Mobilité à la Région
Patrice Bertil, directeur général adjoint Mobilité à la Région

L'Etat devra peut-être reprendre le dispositif à sa charge...

Le jour de la conférence de presse, notre confrère Le Quotidien avait évoqué un procès en cours concernant le dispositif de continuité territoriale. Massilia, une agence de voyages de métropole, a assigné la Région au tribunal, "contestant la fin des remboursements a posteriori de la continuité territoriale, décidée en décembre, mesure qu'elle juge anticoncurrentielle". Massilia remet aussi en cause le fait que les agences de voyages de métropole soient obligées de passer par mandataire à La Réunion pour éditer les bons.



Le tribunal administratif va donc se pencher sur ce dispositif financé par la Région alors que l'Etat le finançait auparavant. "De 2010 à 2014, l'Etat prenait en partie en charge le dispositif, et pendant le quinquennat de François Holllande, il y a eu désengagement de l'Etat" précise Didier Robert.
"La Région n'a pas voulu abandonner ce dispositif au service des Réunionnais les plus modestes. Si le tribunal administratif reconnaît que ce dispositif est de la compétence de l'Etat, ce sera un budget de la Région qui pourra être déployé sur d'autres priorités régionales. Il faut que je pense à envoyer un bouquet de fleurs à Massilia pour avoir entamé cette démarche"  a-t-il dit en souriant.


Didier Robert a rappelé qu'Annick Girardin "n'a jamais voulu aborder le sujet" et il espère "une oreille plus attentive" de la part de Sébastien Lecornu, le nouveau Ministre des Outre-mer, dont il affiche sa proximité. "Ce qui est important aujourd'hui, c'est le plan global de relance économique de La Réunion, la continuité territoriale y participe, il nous faut aller plus vite et plus loin, avec plus de décentralisation" dit Didier Robert.

Texte et photos
Aziz Patel

 

Il pense "à envoyer un bouquet de fleurs à l'agence Massilia..."
Il pense "à envoyer un bouquet de fleurs à l'agence Massilia..."

Cécile Affejee, directrice du service Mobilité à la Région
Cécile Affejee, directrice du service Mobilité à la Région




































[  Lu 137 fois…  ]