Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Autos
Vendredi 16 Octobre 2020

Le Tour Auto confirmé du 22 au 25 octobre: 85 équipages au départ


Dans le tourbillon des annulations d'événements, le Tour Auto a échappé au couperet de l'interdiction et aura bien lieu, dans des conditions sanitaires et de sécurité strictes, du 22 au 25 octobre. Une épreuve spéciale de ce rallye sera diffusée en direct sur Réunion La 1ère le dimanche matin.


Mamisoa Rajoel, Denis Antou, Gora Patel, André Latchoumane, Philippe Lherminez, VIncent Payet et André Sauvet
Mamisoa Rajoel, Denis Antou, Gora Patel, André Latchoumane, Philippe Lherminez, VIncent Payet et André Sauvet
Mise à jour le 19 octobre: finalement, le Tour Auto n'a pas échappé au "tourbillon des annulations". Ce lundi 19 octobre, la Préfecture de La Réunion a décidé d'annuler ce Tour Auto qui devait avoir lieu ce week-end, un coup dur pour les organisateurs et pour les pilotes qui avaient engagé des frais sur cette épreuve.
Même le Tour Cycliste de La Réunion, qui devait débuter ce week-end a été annulé.

Article précédent
"Ce n'était pas gagné d'avance"
dit Denis Antou, président de la Ligue Réunionnaise de Sport Automobile, "on était très inquiet, on se réjouit de pouvoir l'organiser".

Raison sans doute pour laquelle les pilotes ont attendu le dernier moment pour s'engager. Lors de la conférence de presse de présentation, qui a eu lieu dans les locaux de Réunion La 1ère, partenaire de l'événement, André Latchoumane, président de l'ASA Réunion, association qui organise ce 51ème Tour Auto, n'avait pas caché son inquiétude sur le nombre d'engagés: "Sans un minimum d'engagés, on ne peut pas boucler notre budget" disait-il alors en annonçant le nombre très faible de 20 engagements.

Un coup de chaleur inutile, car, comme d'habitude, les pilotes se sont inscrits dans la dernière ligne droite, ils seront 85 sur la ligne de départ, sauf forfaits de dernière heure. On est loin des nombres records de certaines éditions précédentes, mais Covid oblige, les voitures seront moins nombreuses, mais "la fête sera belle" dit le président de l'ASA Réunion.

 

Gora Patel, directeur régional Réunion La 1ère, et André Latchoumane, président de l'ASA Réunion
Gora Patel, directeur régional Réunion La 1ère, et André Latchoumane, président de l'ASA Réunion
Protocole de sécurité lourd

Vous pourrez avoir une idée du programme ci-dessous, disons d'ores et déjà que les règles sanitaires à respecter seront strictes et surveillées. "Le récent Rallye de la Plaine des Palmistes a été en quelque sorte notre laboratoire d'essai" dit André Latchoumane

"Nous avons pu voir ce qui n'allait pas - par exemple la configuration du parc d'assistance-  et qu'il faudra corriger pour le Tour Auto" poursuit Denis Antou. "Nous comptons sur le civisme des spectateurs autant pour respecter les contraintes sanitaires que la sécurité du rallye en général". 

Fin juillet, la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) a publié un protocole "très lourd" que la ligue régionale entend suivre à la lettre. Masque obligatoire, gel hydroalcoolique à disposition, parc d'assistance filtré, pas plus de 10 personnes autour des équipages, interdiction de se placer derrière les rubalises rouges,... "Un médiateur sera sur place à chaque fois, et des verbalisations vont tomber si le protocole n'est pas respecté" prévient le président de la LRSA.

 

Mamisoa Rajoel et Denis Antou respectivement vice-président et président de la Ligue Réunionnaise de Sport Automobile
Mamisoa Rajoel et Denis Antou respectivement vice-président et président de la Ligue Réunionnaise de Sport Automobile
Un Rallye de régularité sportive, une première!

La grande nouveauté de ce 51ème Tour Auto, c'est la mise en place du 1er Rallye de régularité sportive, ouvert aux voitures de tourisme et de prestige de monsieur tout le monde, voitures qui ont moins de 25 ans d'âge.

"Ce n'est pas la vitesse qui sera jugée mais la régularité, des pénalités seront attribuées en cas de vitesse trop rapide ou trop lente" explique Mamisoa Rajoel, vice-président de la Ligue Réunionnaise de Sport Automobile et président de la commission "Rallye de régularité sportive. "Les pilotes débuteront le Tour Auto le samedi matin au lieu du vendredi, et ils ne feront pas l'ES des Radiers, le total des engagés à ce rallye est limité à 25". Finalement, 14 voitures sont engagées. 


Pour participer à de rallye dans le rallye, il fallait débourser 350 euros payable en deux fois), et payer une licence à la journée. Les voitures sont assurées par l'organisation uniquement sur les épreuves spéciales, donc pas sur les parcours de liaison.

2 Porsche feront office de voitures ouvreuses, et il y aura au départ  de la course six Porsche 911 (GT3 et Turbo), 718 S et GTS, GT4, 991 Turbo S, une BMW M2, une Mercedes A35 AMG, une Audi RS3, une Toyota GT86, une Renault Clio 3 RS, une Peugeot 208 GTI, une Fiat 500 Abarth et une Peugeot 207 RC. Du spectacle en perspective! 
 
 

Philippe Lherminez, directeur général de NTR, Vincent Payet, directeur d'Europcar, et André Sauvet, chargé du Rallye de la régularité sportive
Philippe Lherminez, directeur général de NTR, Vincent Payet, directeur d'Europcar, et André Sauvet, chargé du Rallye de la régularité sportive
Qui va succéder à Damien Dorseuil?

Du côté du Tour Auto et du championnat de La Réunion des rallyes, on suivra attentivement les bagarres entre Stéphane Sam Caw Freve sur Ford Fiesta, Damien Dorseuil également sur Fiesta, et Thierry Law Long sur Skoda Fabia, les trois favoris de l'épreuve.

Sam Caw Freve a remporté le Tour Auto trois fois de suite de 2014 à 2016, et suite à un accident de voiture, il n'a recommencé à courir que récemment avec une belle victoire à la clé au Rallye de la Plaine des Palmistes.


Damien Dorseuil, vainqueur en 2019, entend bien récidiver, tandis que Law Long,  victorieux en 2018, est toujours très performant. Sauf incidents ou casses, le Tour Auto devrait se jouer entre ces trois-là...

Mais il faudra aussi compter sur Giani Baret sur Hyundai i20, Malik Unia sur BMW 318, ou encore Maxime Dupuy sur Fiesta, 2ème à la Plaine des Palmistes, et Mamisoa Rajoel sur Honda Civic, 

 
André Lacthoumane n'a pas manque de saluer la participation des pilotes de groupes inférieurs, "sans lesquels le Tour Auto en pourrait pas se réaliser".


 

En 1ère division du championnat de France en 2022?

Le Tour Auto
compte actuellement pour le championnat de France de 2ème division, mais ambitionne de passer en 1ère division: "Un observateur de la Fédé devait venir pour faire un rapport dans ce sens, la Covid est passée par là, il viendra en 2021 pour une possible accession en 1ère division en 2022" dit le président de l'ASA Réunion.

"On pourrait même devenir une des 10 épreuves du championnat de France, si c'est le cas, il faudra faire venir des pilotes et des officiels de métropole, cela ne pourra pas se concrétiser sans le soutien financier des pouvoirs publics et des partenaires. J'en profite pour remercier la Région Réunion qui nous accorde un soutien exceptionnel sur le Tour Auto cette année, et aussi tous nos partenaires privés".


 

L'ES de Montée Panon en direct à la télé

Comme annoncé plus haut, Réunion La 1ère a décidé de sortir les grands moyens pour assurer une couverture exceptionnelle de ce Tour Auto 2020. "Il y aura une couverture radio, télé et internet, et surtout ce direct de l'ES Montée Panon dimanche matin pour lequel nous utiliserons tous les moyens (caméras embarquées, drones, ...) qui étaient mis en place pour le Grand Raid" dit Gora Patel, directeur régional de la station.

20 techniciens seront mobilisés pour la diffusion de cette ES qui est parcourue deux fois le dimanche matin (à partir de 10h48). Et une rediffusion est prévue le mercredi suivant.   


Johny Lérivain, responsable des sports de la chaîne, précise avoir choisi Tony Ricquebourg, triple vainqueur du Tour Auto (1978, 1989 et 2007), un vieux de la vielle comme dirait l'autre, comme consultant. 

Concernant la couverture méditiaque, l'ASA Réunion confirme que le magazine métropolitain Auto Hebdo sera présent pour des reportages en direct via les réseaux sociaux et par la suite dans le magazine papier.  

Rendez-vous donc dès le jeudi 22 octobre pour une "spéciale d'essai", non obligatoire, tous les essais étant interdits avant cette date. Départ prévu vendredi 23 octobre à 18h au Barachois, arrivée du Tour Auto prévue au même endroit dimanche 25 octobre vers 15h. La remise de prix aura lieu dans la foulée...

Aziz Patel 

 

Le programme (horaires 1ère voiture)

Vendredi 23 octobre
- Départ 1ère étape à 18h au Barachois
- ES1 et ES2 Renaissance à partir de 19h28
- Arrivée Barachois à 23h20

Samedi 24 octobre
- Départ Barachois à 9h
- ES3 Les Radiers à 10h18
- ES4  et ES5 La Crête à 10h16
- ES6 et ES7 Les Lianes à 15h17
- ES8 Lon-Mon-Poy (Colimaçons) à 19h58
- Arrivée Barachois à 20h58

Dimanche 25 octobre
- Départ Barachois à 9h
- ES9 Montée Panon 1 à 10h48 (direct R1ère)
- ES10 Maison Blanche 1 à 11h26
- ES11 Montée Panon 2 à 13h39 (direct R1ère)
 - ES12 Maison Blanche 2 à 14h17

Arrivée du Tour Auto au Barachois à partir de 15h
 

Aziz Patel
[  Lu 104 fois…  ]