Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Autos
Samedi 5 Septembre 2020

Mini Cooper SE: une citadine électrique chic


Lancée en mars dernier, la Mini Electric rencontre un certain succès, que ce soit en métropole ou dans notre île où la demande est forte chez Leal Réunion. Une citadine 3 portes 100% électrique fort agréable à conduire, mais à usage urbain avant tout.


Une voiture séduisante rien à dire...
Une voiture séduisante rien à dire...
Mini avait présenté un premier modèle électrique en… 2010. Mais ce prototype n’avait pas été développé car pas vraiment abouti, et on en était resté là. Trois ans plus tard, le groupe BMW sortait le i3. Et aujourd’hui la Mini Cooper SE est dotée du moteur 184 ch de sa cousine, ce qui lui procure de bonnes performances.
 
Extérieurement, cette version électrique se distingue des versions thermiques par cette couleur jaune sur des stickers ici et là, mais plus visible sur la calandre, les coques de rétroviseurs, les jantes, et le coffre pour les versions supérieures.

A l’intérieur, on retrouve le style néo-rétro propre à la marque, avec au centre un écran rond numérique qu’on peut commander avec les doigts ou grâce aux boutons entre les sièges avant. En face du conducteur, le compteur avec les infos de charge ou pas. Les sièges baquets sont en tissu ou en cuir selon les finitions.
 

Pas de différence esthétique avec les modèles thermiques
Pas de différence esthétique avec les modèles thermiques
 
C’est une 3 portes à 4 places, l’accès à l’arrière est correct sans plus. Le coffre est relativement petit (211 dm3 de volume et jusqu’à 731 litres banquettes rabattues), avec une emplacement pour les câbles de charge sous le plancher.
 

Côté équipement, étant dans une citadine premium, on est plutôt bien servi, les prestations montant en gamme en fonction des finitions, la version XL à 50 000 euros disposant de toutes les options. Nous avons noté quatre possibilités de modes de conduite: MID/Green/Green+/Sport, avec des différences notables au niveau de l’accélération, de la direction, et aussi sur la consommation électrique des équipements.  

Une face avant typique
Une face avant typique
Parlons conduite. Les 184 chevaux on les sent, elle accélère fort, sans aucun bruit, mais attention au puissant frein moteur quand on décélère. Une décélération réglable via un interrupteur qui permet de choisir l’intensité de la récupération d’énergie, «faible récupération» ou «forte récupération».
 
Dans le cas de «forte récupération», l’utilisation de la pédale de frein n’est plus vraiment nécessaire, mais attention à l’arrêt quasi instantané. Fort heureusement, dès que l’auto décélère, le feu stop s’allume, mais on vous conseille le mode «faible récupération» pour bien profiter de cette Mini très agréable à conduire.
 
Grâce à son centre de gravité bas, la tenue de route reste exceptionnelle, la voiture se révélant agile et efficace, se pilotant comme un kart, la direction est précise, mais l’amortissement est un peu trop ferme, et sur route dégradée ça sautille. 
 

Prête à bondir sans bruit...
Prête à bondir sans bruit...
L’autonomie est une caractéristique importante d’une auto électrique, et sur ce point, la Mini reste une urbaine. L'autonomie annoncée selon la norme WLTP est comprise entre 225 et 234 km selon le niveau de finition. Récemment, notre confrère Auto Plus a publié un dossier sur les autonomies des électriques en ville et sur autoroute. Résultat pour la Mini: 205 km en ville et 153 km sur autoroute, ce qui est inférieur à une Hyundai Kona ou à une Peugeot e-208 par exemple. Quand on achète cette voiture, on doit savoir que la ville est son terrain de prédilection. Et concernant les temps de recharges, ils vont de 1h25 à 13h (voir ci-dessous).
 
La Mini Cooper Electric fait en tout cas une entrée remarquée dans un secteur devenu de plus en plus concurrentiel. Design moderne, intérieur accueillant, équipement premium, performances à la hauteur, elle dispose de nombreuses qualités. Seul bémol, son autonomie, mais quand on achète une Mini, on ne compte pas paraît-il, ni pour son coût et encore moins pour son autonomie, une batterie étant faite pour être rechargée n'est-ce-pas?
 
Aziz Patel


Versions et tarifs chez Leal Réunion
  • S : 39 000 e
  • M : 43 000 e
  • L : 47 000 e
  • XL : 50 000 e
(bonus écologique à voir en concession)

Temps de recharge

- De 0 à 100% environ 13 heures sur secteur
- De 0 à 100% en 4h20 sur Wallbox 7,4 kW 
- De 0 à 100% en 3h50 sur Wallbox 11 kW (triphasé) 
- De 0 à 80% en 36 minutes sur borne 50 kW 
 


On est bien dans une Mini avec sa planche de bord spécifique...
On est bien dans une Mini avec sa planche de bord spécifique...

Sticker jaune = électrique
Sticker jaune = électrique

Les prises de recharge
Les prises de recharge































[  Lu 121 fois…  ]