Menu
exclusif exclusif
exclusif
Magazine People - Evénements - Miss - Cocktails - Spectacles - Auto - Sports
Autos
Vendredi 8 Janvier 2021

Nissan Juke nouvelle génération: audacieux et connecté


Après 9 ans de bons et loyaux services et plus de 1,5 millions d'exemplaires vendus, le Nissan Juke, considéré comme le premier crossover urbain, a laissé place à un nouveau Juke plus moderne, plus techno, plus performant. Essai.


Nouveau look et nouveau départ pour le Juke
Nouveau look et nouveau départ pour le Juke
A son lancement en 2010, certains ne misaient pas cher sur son avenir. Son look plutôt original, qualifié alors de "batracien" ou de "manga", ne plaisait pas forcément à tout le monde , et ses défauts (qualité des matériaux, espace arrière réduit, manque d'équipement,...) étaient mis en avant par ses détracteurs.

Toujours est-il que le Juke connut un succès grandissant et lança la mode des crossovers urbains, un segment aujourd'hui fort occupé (citons entre autres le Captur, le 2008 ou encore le C3 Aircross).

En automobile, une durée de vie de 9 ans c'est très long, même si quelques retouches ont été effectuées au fil des ans. Nissan a attendu longtemps, mais le Juke deuxième génération est très réussi. 


 

Un profil plus soupé...
Un profil plus soupé...

Evolution esthétique

Esthétiquement, il reste reconnaissable grâce à sa bouille enjouée, avec de gros feux ronds, qui propose une jolie signature lumineuse, et une calandre en V désormais caractéristique des Nissan. Les lignes sont plus tendues, il faut dire que le Juke récupère la plateforme du Captur 2, il est plus long de 7 cm, plus large et plus haut de 3 cm. La lunette du hayon est plus inclinée, ce qui lui confère un profil plus sportif, style "coupé". 


L'espace intérieur est forcément meilleur que sur le Juke 1: plus de places à l'arrière et un volume de coffre en augmentation (422 litres au lieu de 344). Nissan a fait un effort sur la finition de son modèle avec des matériaux plus qualitatifs au niveau de la planche de bord, des contre-portes, et des sièges, siglés "Juke" sur notre modèle d'essai. L'écran central, non intégré, donne les infos véhicule et permet les différents réglages, les commandes ont ergonomiques.

 

Une bouille reconnaissable
Une bouille reconnaissable

Bien équipé

Côté équipement, le Juke est plutôt bien loti dès la version de base Visia. Citons entre autres le freinage d'urgence intelligent avec détection de piétons et cyclistes, la prévention de franchissement de ligne intelligent, les feux de route adaptatifs, la reconnaissance des panneaux de signalisation,, le régulateur et limiteur de vitesse, l'aide au démarrage en côte, la climatisation (un peu bruyante tout de même), les 4 vitres électriques, le combiné d'instrumentation avec écran couleur LCD-TFT 4,2", Bluetooth + USB + AUX +12V, les sièges avant "monoform style",...


Sur notre voiture d'essai N-Design, c'est Byzance avec notamment , les jantes alliage 19", le système d'ouverture et de démarrage sans clé "Intelligent Key" avec bouton Start/Stop, les rétros électriques rabattables, le détecteur de pluie, le frein à main électrique avec aide au stationnement, la caméra de recul (pas très nette toutefois la nuit), le système audio radio avec écran tactile 8" avec interface personnalisable, l'Apple Carplay et Android Auto, le combiné d'instrumentation avec écran couleur LCD-TFT 7", le système audio Bose Personal Plus + 8 haut-parleurs + commande au volant, et les Packs intérieur et extérieur qui permettent la personnalisation de l'auto.

 


Une seule motorisation essence

Le Juke nouvelle génération est disponible avec une seule motorisation, un 3 cylindres essence 1 litre développant 117 chevaux. Au choix la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports (CO2 de115g/km), et la boîte auto DCT à 7 rapports (CO2 113g/km). 


A partir de la version N-Connecta, le conducteur peut sélectionner son mode de conduite: Eco, Standard et Sport. Nous avons évidemment tout resté. En mode Eco et Standard, le Juke se conduit tranquillement, l'agrément de conduite est réel, la tenue de route est bonne, les reprises sont correctes sans plus, les suspensions restant un peu fermes. 


En mode Sport, avec la boîte auto, la conduite change du tout au tout: la pédale d'accélération répond plus vite, le passage des vitesses s'enclenche sans coup férir, la direction est encore plus précise, et on est agréablement surpris. 


 


Le Juke renouvelé a gommé les défauts de la première génération, l'évolution est positive à tous points de vue. L'absence d'un diesel est peut-être un handicap pour certains gros rouleurs, mais on sait qu'à moyenne échéance, le gazole sera de moins en moins présent sur le marché, et des versions hybride et électrique ne devraient pas tarder à arriver. 


En attendant, ce Juke 2 est juste pétillant, jeune et plein d'entrain. La Sogecore le commercialise dans l'île avec deux finitions: le Visia à partir de 23 400 euros, le N-Design (30 800 euros avec boîte manuelle, et 32 800 euros avec boîte auto). Pour la version N-Design, qui connaît un certain succès, il y a un délai d'attente pour la livraison, mais ce Juke vaut vraiment qu'on s'y intéresse. Avec les primes en cours, si vous êtes éligible, le prix affiché peut encore baisser...  

Aziz Patel 

 


Planche de bord revue et corrigée
Planche de bord revue et corrigée

Le volume du coffre est légèrement plus grand
Le volume du coffre est légèrement plus grand

Des sièges "Juke" très accueillants
Des sièges "Juke" très accueillants


































[  Lu 97 fois…  ]






Infos | People | Evénements | Soirées en boîte | Filles de la semaine | Miss | Artistes | Sports | Portrait | Edito | Autos | Soirée VIP | Cocktails