Menu
exclusif exclusif
exclusif
RECHERCHER DANS CE SITE
People, Infos, Evénements, Cocktails, Miss, Mannequins, Spectacles, 🚘Auto




Sports
Vendredi 24 Novembre 2023


Supermotard de Saint-Paul: un spectacle exceptionnel ce week-end



L’épilogue de la saison 2023 des sports mécaniques moto se déroulera, comme de coutume, à l’occasion du Supermotard de Saint-Paul. Epreuve sportive désormais incontournable, le rendez-vous populaire spectaculaire est déjà pris, avec comme guest-stars Sylvain Bidart, Thomas Bessières et Brice Izzo, sans compter les meilleurs pilots locaux. A ne pas manquer.



Sylvain Bidart en action...
Sylvain Bidart en action...

Afin de proposer une fête de la moto exceptionnelle à nulle autre pareille, le club ASPC Magma de Pascal Ravily s’est renforcé cette année du Team Motorshow de Christie Lowinski pour proposer aux spectateurs un week-end inédit. La dernière course de Supermotard de la saison sera agrémentée pour la première fois d’une structure unique dans l’Océan Indien dédiée au FMX (Freestyle Motocross).

Pour les non initiés, sachez que le supermotard est une discipline sportive moto mêlant la précision de pilotage sur piste asphalte à l’exigence et l’engagement du motocross. En supermotard, le terrain utilisé est donc un mélange de surfaces asphalte et terre. Une seule moto et un seul type de pneus est utilisé pour affronter ces deux surfaces si distinctes.

Le spectacle y est traditionnellement somptueux et permet aux spécialistes de la terre de venir affronter les riders purement pistards. Prise de risque sur la terre et son manque d’adhérence y dispute des freinages sur l’angle tout en glisse...

A l’occasion de l’édition 2023 du Supermotard de Saint Paul les 25 et 26 novembre prochains, des sessions publiques FMX sont programmées avec le déploiement pour la première fois d’une rampe dédiée gonflable permettant aux spécialistes de cette discipline si spectaculaires de pouvoir évoluer dans les meilleures conditions. C’est donc un week-end complet dédié à la moto-spectacle qui est programmé en ce dernier week-end de novembre à La Réunion.
 

Raphaël "Le Rafale Payet" aura son mot à dire (photo CFSM)
Raphaël "Le Rafale Payet" aura son mot à dire (photo CFSM)

Sylvain Bidart, la référence!

Autour de la piste éphémère tracée spécifiquement autour du stade Julius Bénard de Saint-Paul, les locaux affronteront les meilleurs nationaux issus du Top10 hexagonal pour des joutes mêlant larges dérives et trajectoires au cordeau.

Sylvain Bidart (octuple champion de France et triple champion du Monde au Supermotard des Nations), Thomas Bessières (Top10 France), ainsi que les kréopolitains Raphaël «Le Rafale» Payet (double vice-champion de France S2) et Alexis Hoareau (champion du Monde Supermotard des Nations, champion de France S1 et double champion de France S2) seront de la partie mais certainement pas en vacances!

Un compétiteur est perpétuellement en course et l’objectif reste bien des confrontations sans cadeau entre eux. Ce sont donc les spectateurs qui bénéficieront du plus beau des cadeaux en pouvant assister gratuitement à des courses de très haut niveau.
 

Brice Izzo à "Night of the Jumps 2018" (photo Sven Mandel)
Brice Izzo à "Night of the Jumps 2018" (photo Sven Mandel)

Brice Izzo, le motard volant

En ce qui concerne le FMX, désormais précisément codifié au plus haut niveau, une des références nationales et précurseur de la discipline dans l’Hexagone s'est fait un plaisir de rallier sa Corse natale à notre bout de France de l’Océan Indien. Référence internationale avec un palmarès impressionnant, Brice Izzo présentera aux Réunionnais les tricks qui ont fait sa renommée lui permettant ainsi de rafler pléthores de médailles et trophées notamment aux X Games ou RedBull X-fighters.
 
Avec des sauts à plus de 14 mètres de hauteur (pratiquement 5 étages!) le vice-champion du Monde FMX 2010 pourra laisser libre cours à ses envolées reconnues au plus haut niveau. Ce n'est pas la première fois que Brice Izzo vient à La Réunion, il va ravir à nouveau les spectateurs, avec au micro Francis Magnanou, le spécialiste des commentaires de la discipline.

Rendez-vous avec Brice Izzo au terme des sessions sportives de Supermotard qui se déroulent samedi et dimanche au stade Julius Bénard à Saint-Paul selon les horaires prévisionnels suivants susceptibles de modifications selon les contraintes sportives:
- samedi 25 novembre: 15h45
- dimanche 26 novembre: 12h30 et 15h15

Le Réunionnais Alexis Hoareau à Magny Cours
Le Réunionnais Alexis Hoareau à Magny Cours

Sylvain Bidart à Magny Cours en 2023
Sylvain Bidart à Magny Cours en 2023


Raphaël "Le Rafale" Payet dans ses oeuvres (photo Lolo Pics)
Raphaël "Le Rafale" Payet dans ses oeuvres (photo Lolo Pics)

Alexis Hoareau (photo CFSM)
Alexis Hoareau (photo CFSM)

Le circuit éphémère de Saint-Paul
Le circuit éphémère de Saint-Paul

Circuit éphémère...

D’une longueur totale de 800 m, 30% du tracé (240m) seront parcourus sur une surface pour le moins instable compte tenu de la monte pneumatique des motos. Véritable exercice d’équilibriste, les habitués de la discipline MX (motocross) auront là l’occasion de se mettre en valeur.

Le traceur du terrain éphémère Pascal Ravily (Club Magma) a opté pour une approche technique: «Nous avons choisi de proposer des double trajectoires dans chacun des virages terre. Ils sont tous relevés en partie extérieure mais la trajectoire intérieure restera une option pertinente».

La jonction terre-asphalte sera une nouvelle fois cruciale avec de la pollution (terre fine et glissante) résiduelle au fil du passage des motos qui obligera les pilotes à être très fins et attentifs. En ce qui concerne cette partie terre, deux plateaux et deux sections «vagues» permettront une fois encore aux «terreux» de faire le coup. Cette section comporte 4 courbes (2 à gauche et 2 à droite).
En ce qui concerne la partie asphalte (70%) soit 560 m, plusieurs trajectoires et donc possibilités de dépassement sont proposées pour les plus aguerris des purs «pistards». Trois lignes droites «poignée dans le coin» donneront lieu à des freinages «à l’angle» en glisse pour les plus fins.

Le freinage le plus «chaud» est attendu au T1 à droite en face du paddock. La jonction asphalte-terre sera également un point crucial avec une entrée de courbe à droite grippeuse suivie immédiatement d’une terre à l’adhérence pour le moins précaire. La partie bitume comporte 10 virages et courbes (5 à gauche et 5 à droite).


[  Lu 1563 fois…  ]













__Publicité__